Avec/e/, devenez propriétaire d’un smartphone sans Google

0

/e/ permet de profiter d’un smartphone sans le système d’exploitation Android afin d’échapper à la surveillance de Google et préserver vos données personnelles.

Smartphone sans Google

/e/ permet d’utiliser un smartphone qui fait l’impasse sur Android. La fondation du projet open source/e/lance des smartphones Samsung Galaxy S7 et S9 d’occasion tournant sous le système/e/ préinstallé. L’objectif est de se défaire de l’emprise de plus en plus importante de Google. Près de 80 % des smartphones dans le monde embarquent l’OS du géant du Mountain View. /e/offre une nouvelle alternative à Android. Avant, il fallait se trouver vers l’iPhone pour échapper à l’OS mobile de Google. Créé en 2017 sous la direction de Gaël Duval, /e/ offre une nouvelle perspective.

Des Samsung Galaxy S sous/e/ sans Google

La fondation/e/ souhaite attirer l’attention des utilisateurs qui veulent préserver leurs données personnelles. /e/s’engage sur la voie de la protection de la vie privée des utilisateurs. Il n’est pas question de collecter des informations personnelles afin d’en tirer des profits. Quatre modèles de Samsung Galaxy d’occasion sont proposés avec l’OS/e/dont le S7, S7 edge, S9 et S9+. Les premières livraisons commencent début juin. Pour le moment, il est question d’offrir une alternative à Android. La fondation veut mesurer le besoin des utilisateurs.

/e/est compatible avec 80 modèles de smartphones. La fondation compte séduire de nombreux utilisateurs. Pour l’heure, elle s’intéresse au smartphone haut de gamme. L’offre s’étendra vers d’autres modèles afin que tout le monde en profite. Côté prix, il varie entre 279 et 549 €. Les potentiels intéressés bénéficient d’un an de garantie. Petite précision, l’installation de/e/peut être fait soi-même. Gaël Duval explique que « le préchargement du système permet de cibler les personnes qui ne sont pas des technophiles ». Il souligne que « Le projet démarre très bien, même plus qu’on espérait. La moitié des demandes vient d’Europe et un tiers des Etats-Unis ». En effet, un millier de personnes utilisent déjà un smartphone sous/e/au quotidien. Les chiffres vont encore augmenter. La demande est en train de progresser.

Un magasin d’application en préparation

La fondation travaille sur une boutique d’application. /e/ propose Etar pour l’agenda, OpenCamera pour réaliser des photos, QKSMS pour les messages, Chromium pour la navigation sur la toile ou encore K9-mail pour les courriers électroniques. Il s’agit d’applications open source. La plateforme open source NextCloud assure le service cloud. Les apps proposées sur la boutique d’applications de/e/seront notés selon le niveau de la protection des informations personnelles. Jusqu’à maintenant, la fondation s’appuie sur le financement participatif pour financer son projet.

Partagez dans les commentaires votre avis sur/e/ !

Avec/e/, devenez propriétaire d’un smartphone sans Google
3.5 (70%) 2 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here