« Appel à la purge » : une mauvaise blague qui tourne à la panique

0

Un jeune adolescent de 19 ans a fait une mauvaise blague en publiant un Snap appelant à la purge pour le 31 octobre prochain. Une blague qui a apparemment tourné mal et causé la panique sur le web.

« Appel à la purge » : une mauvaise blague qui tourne à la panique
La mauvaise blague d’ « appel à la purge » a parcouru tout internet

De nos jours, il faudra bien réfléchir avant de publier quelque chose sur les réseaux sociaux, surtout si celle-ci pourrait inciter à la violence ou au désordre. Une fois publiée sur internet, elle peut se propager très rapidement, jusqu’à devenir virale. Parfois, l’on ne se rend compte que trop tard de l’erreur qu’on a faite et de ses complications. Du moins, c’est la leçon que l’on peut tirer de cette mauvaise blague publiée par un jeune grenoblois sur Snapchat et qui a causé la panique sur la toile.

« Une purge pour le 31 octobre » : une blague prise trop au sérieux

En parcourant les réseaux sociaux, en regardant les nouvelles à la télévision ou en lisant les journaux, vous aurez certainement entendu parler d’une purge organisée pour la soirée d’Halloween, le 31 octobre. Pour l’occasion, des groupes d’individus appellent à la violence et invitent les gens à s’habiller en noir, s’équiper d’armes de tout genre, brûler tout ce qu’ils voient, tuer, violer, etc. Bien entendu, cela a provoqué la panique au sein de la population. Pourtant, il ne s’agissait au début que d’une blague faite par un jeune grenoblois de 19 ans.

« A tout les mecs de Grenoble (smh, echirolles, fontaine, etc.) venez le 31 c’est la purge, tout les coups sont permis : toute les zones & les quartiers montent une équipe, quand 2 équipe se croisent obliger de s’affronter !!! » Ce serait le Snap publié par le jeune adolescent du nom d’Aissa, partagé sur les réseaux sociaux et qui a été pris trop au sérieux par de nombreux utilisateurs. Le message a été repris, complété et diffusé jusqu’à causer la panique totale. En effet, des tweets conseillaient les gens de ne pas sortir la nuit du 31 octobre, des plaintes ont été déposées et le syndicat de police aurait même alerté le ministre de l’intérieur.

Conscient de la tournure qu’a prise sa blague, l’auteur se rétracte et explique qu’il s’agit d’une blague lancée dans son école pour une soirée étudiante d’Halloween. Mais cela semble un peu trop tard ! A l’heure actuelle, il est placé en garde à vue dans le département de l’Isère, attendant son sort.

Que pensez-vous de la panique engendrée par cette mauvaise blague faite par un jeune Grenoblois ? N’hésitez pas à nous partager votre avis.

« Appel à la purge » : une mauvaise blague qui tourne à la panique
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here