Amazon risque de faire rater un contrat de 10 milliards à Microsoft

0

Après avoir porté Microsoft au tribunal, le géant du E-commerce a fait suspendre le contrat de 10 milliards que son concurrent avait signer avec JEDI.

amazon microsoft reuters 550x367 - Amazon risque de faire rater un contrat de 10 milliards à Microsoft

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que Microsoft avait remporté le méga contrat JEDI (Joint Enterprise Défense Infrastructure) estimé à 10 milliards, Amazon s’est opposé à cela. On rappelle que le contrat JEDI a pour objectif la modernisation de la totalité des systèmes informatiques des forces armées américaines dans un système géré par intelligence artificielle. Un contrat qui avait été attribué au géant Microsoft il y a de cela peu mais que Amazon n’a toutefois pas apprécié. Ainsi, ce dernier a déposé une plainte formelle en janvier dernier, et jeudi une cour fédérale a ordonné une injonction temporaire, interdisant donc au Pentagone d’avancer sur ce contrat. Mais encore, Amazon va plus loin en accusant le président Donald Trump de favoritisme. En effet, le président Trump aurait influencé la décision du ministère de la Défense pour l’attribution de ce méga contrat.

Microsoft dans la ligne de mire d’Amazon

A force de persévérance, la cour fédérale est donc pour le moment du coté du géant du géant du e-commerce. Une situation mal vécue par le coté Microsoft. Suite à la décision de la justice, la team Microsoft n’a pas hésité a s’exprimer : « Nous sommes déçus par ce délai supplémentaire, mais nous pensons qu’au final nous pourrons aller de l’avant et accomplir le travail nécessaire pour que ceux qui servent notre pays puissent utiliser les nouvelles technologies dont ils ont besoin, de façon urgente« , mais encore « Nous avons confiance dans le ministère de la Défense, et nous croyons que les faits montreront qu’il a mené un processus d’attribution détaillé, étayé et juste pour parvenir à la conclusion que Microsoft répondait le mieux aux besoins des combattants » a déclaré le vice-président de Microsoft en charge de la communication, Frank Shaw.

Décidément ce conflit entre Amazon et Microsoft devient assez sérieux. Toutefois, la question qui demeure est si cette suspension va se transformer en refus ou non.

Amazon risque de faire rater un contrat de 10 milliards à Microsoft
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here