Amazon : quand l’industriel Foxconn impose des heures supplémentaires de nuit à des mineurs

0

Pour atteindre les objectifs de production d’enceintes Amazon, le sous-traitant chinois Foxconn fait travailler de nuit des mineurs. Une enquête a été ouverte par l’ONG China Labor Watch.

Amazon

Ce n’est pas la première fois que le géant technologique taïwanais se trouve sous les feux des projecteurs. Spécialiste dans la fabrication des produits électroniques, le groupe travaille de près avec les grandes entreprises comme Apple, Huawei ou encore Amazon. Malheureusement, ce n’est pas toujours pour la bonne cause que le groupe fait parler de lui. Et pour cause, il reçoit souvent des piqûres de rappel concernant les conditions de travail de leurs employés. Le fait est que l’entreprise se fixe un objectif précis : produire encore toujours plus. Si la satisfaction de la clientèle est au rendez-vous, le bien-être des employés ne l’est pas toujours.

L’entreprise impose des heures supplémentaires de nuit à des mineurs

La chaine de production de Foxconn se concentre, aujourd’hui, sur la production d’enceintes Amazon. Afin d’atteindre ses objectifs en termes de quantité, l’entreprise a décidé d’imposer des heures supplémentaires de nuit à des mineurs. Il va sans dire que cette situation a immédiatement alarmé, car il s’agit de quelque chose d’illégal. Selon l’enquête effectuée par l’ONG China Labor Watch, ces mineurs sont des stagiaires recrutés pour faire face à la forte demande de production des produits d’Amazon. En Chine, embaucher des adolescents à partir de 16 ans est légal. Par contre, il est strictement interdit de les faire travailler de nuit. La décision de Foxconn entrave donc ouvertement à la loi mise en place.

Des violences verbales et des menaces à l’encontre des mineurs chez Foxconn

Mais la situation ne s’arrête pas là. Dans son enquête l’ONG China Labor Watch dévoile également des faits encore plus graves. En effet, si l’un des 1000 adolescents stagiaires ne souhaitait pas effectuer les heures supplémentaires de nuit, les responsables de la chaine de production devaient faire pression sur lui pour qu’il change d’avis. Pour ce faire, ces derniers s’octroyaient le droit de le menacer de licenciement et même d’exercer des violences verbales et physiques. Si Foxconn a reconnu imposer des heures supplémentaires à ces jeunes adolescents dans un communiqué officiel, il n’y parle pas de ces menaces et diverses violences.

Des horaires de travail « insoutenable » pour les mineurs

Et les révélations ne s’arrêtent pas là : Foxconn impose également des journées de travail « insoutenables » pour ces employés. En effet, au lieu des 8 heures quotidiennes, convenues au départ, les employés ont des journées de travail de 10 heures. Ce n’est pas tout, les responsables des plannings imposent, également, une semaine de travail de 6 jours, au lieu de 5. Et cela, sans même prévenir les employés concernés par ces changements d’horaires.

Qu’en pense Amazon ?

Si ce n’est pas Amazon qui donne directement les ordres et qui organise le planning des employés, la marque américaine reste concernée par cette situation. Et pour cause, l’image de la marque est certainement impactée par ce problème. Selon le porte-parole d’Amazon : « Si des violations sont établies, nous prendrons les décisions appropriées, y compris des actions disciplinaires ».

Amazon : quand l’industriel Foxconn impose des heures supplémentaires de nuit à des mineurs
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here