5G : un danger ou non pour notre santé ?

0

La 5G représente-t-elle un danger pour notre santé ? Le point sur ce que disent les expérimentations et les diverses entités spécialistes.

5G
5G

La 5G deviendra bientôt le nouveau standard de téléphonie mobile. Elle est déjà déployée dans certains pays comme la Suisse ou la Corée du Sud. En France, il faudra patienter encore un peu, le déploiement étant prévu pour début 2020. Pour rappel, cette nouvelle technologie promet plus de puissance, un débit plus élevé et devrait ouvrir la voie à de nouvelles opportunités. De nombreux utilisateurs de smartphones attendent sa disponibilité avec impatience. Toutefois, beaucoup demeurent également craintifs en ce qui concerne ses effets sanitaires.

Tout comme la 4G, la 5G ne devrait pas être un danger pour notre santé

En surfant sur les réseaux sociaux, en visionnant des vidéos sur YouTube ou en suivant les news dans les médias, vous êtes sûrement déjà tombé sur des rumeurs relatant des supposés dangers de la 5G : des oiseaux morts, des cerveaux d’enfants grillés, des troubles visuels et auditifs, des vertiges, des nausées… autant de choses effrayantes incitant à renier ce nouveau standard. Mais la 5G pourrait-elle vraiment représenter des dangers de ce genre ? Oui certes, mais il faut rappeler que sa mise en place se fait suivant des réglementations strictes afin que ses ondes ne puissent causer des effets notables sur la santé.

Effectivement, la 5G devra respecter les mêmes valeurs limites que la 4G. Les smartphones qui en sont et qui en seront équipés doivent se conformer à la valeur limite du DAS (Débit d’absorption spécifique), laquelle est de 0,08 W/kg pour le corps entier et 2W/kg pour la tête ou le tronc. Les appareils qui ne respectent pas cette valeur ne sont pas autorisés à être commercialisés sur le marché. A noter que pour les téléphones portables, les mesures du DAS s’opèrent en laboratoire. Pour ce qui est des grandes antennes mobiles, on utilise des sondes pour les contrôler sur le terrain.

Tout comme la 2G, la 3G et la 4G, la 5G devra donc s’aligner à cette règle et les antennes utilisées ne pourront pas dépasser les limites d’exposition imposées. Pour le cas particulier de la France, l’ANFR (Agence nationale des fréquences) informe régulièrement la population sur les régions à plus forte exposition aux ondes électromagnétiques, c’est-à-dire lorsque le niveau d’exposition dépasse 6 Volt par mètre. Et l’agence intervient également en identifiant les émetteurs et en diminuant leur puissance.

Bref, la 5G ne devrait donc pas être dangereuse pour notre santé. En tout cas, elle ne devrait pas poser problème si les opérateurs et les constructeurs mobiles respectent les règles. D’ailleurs, le gouvernement français a chargé l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du travail) de réaliser une expertise sur les effets sanitaires du nouveau standard.

Que pensez-vous de cette info ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

5G : un danger ou non pour notre santé ?
2 (40%) 3 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here