Verizon se libère de 10 400 salariés après l’échec de Yahoo/AOL

0

Verizon a racheté AOL et Yahoo pour booster ses activités médias. Mais l’objectif fixé n’est pas atteint et le groupe devra maintenant se séparer de 10 400 de ses employés.

Verizon
Verizon

C’est un coup dur pour l’opérateur nord-américain Verizon. Malgré le rachat de Yahoo (pour 4,48 milliards de dollars) et de AOL (4,4 milliards de dollars), le groupe peine toujours à rivaliser avec des géants comme Google et Facebook sur le secteur de la publicité en ligne. Ses activités médias, lesquelles regroupent plus de 20 marques et rassemblées sous la bannière Oath, n’ont pas atteint les objectifs fixés. « Une pression accrue du marché en 2018 a engendré des revenus inférieurs à ceux attendus. Cette situation qui va perdurer nous a fait perdre notre position sur le marché publicitaire. Oath a également réalisé des bénéfices inférieurs à ceux attendus suite à l’intégration des résultats de Yahoo et d’AOL », déclare le groupe. Une situation qui l’a notamment obligé de dresser un plan de restructuration, lequel inclut la mise en place d’un plan de départs volontaires de ses employés.

10 400 employés vont quitter Verizon

Les 10 400 employés qui vont quitter Verizon constituent environ 7 % de ses effectifs. C’est un chiffre assez important, mais cela n’atteint pas encore le nombre fixé par le groupe pour le plan de départs. En effet, il était ouvert à 44 000 employés. Mais seuls 10 400 l’ont accepté. Pour compensation, ils recevront jusqu’à 60 semaines de salaires, avec bonus et bénéfices divers.

Voir aussi >> Yahoo va regretter d’avoir cédé son moteur de recherche à Verizon

Dès ce mois de décembre, à peu près la moitié de cet effectif va quitter le groupe. Toutes devraient en revanche partir jusqu’au 30 juin 2019. Mais il ne s’agit là que d’une première vague. D’autres suppressions de poste devraient intervenir après.

Que pensez-vous de cette information ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Verizon se libère de 10 400 salariés après l’échec de Yahoo/AOL
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here