Une biohackeuse parvient à ouvrir sa Tesla Model 3 avec son bras

0

Amie DD, une biohackeuse connue pour ses vidéos sur YouTube, a décidé d’intégrer la puce de démarrage de sa Tesla Model 3 dans son bras ! Une amélioration du corps qui n’apporte pas que des avantages au quotidien.

Tesla Model 3 Amie DD

Nous savons tous que Tesla et nouvelle technologie sont intimement liées, mais l’expérience de cette biohackeuse sort particulièrement de l’ordinaire. Très habituée aux modifications de son corps en lien avec les nouvelles technologies, Amie DD a posté une vidéo sur YouTube par laquelle elle démontre qu’elle est capable d’ouvrir son véhicule grâce à une technologie implantée dans son bras.

Une Tesla Model 3 déverrouillée… sans la clé !

Pour déverrouiller sa Tesla Model 3, Amie DD n’a donc pas besoin de clé. En réalité, le biohacking consiste à modifier le corps humain pour développer ses capacités. Dans le cas présent, une technologie présente dans la clé du véhicule a été introduite dans le corps de la jeune femme.

Pour se faire, Amie DD a détruit la carte d’ouverture de sa Tesla grâce à un dissolvant. Cela lui a permis d’isoler la puce qui contrôle l’ouverture et la fermeture du véhicule. Cette dernière l’a ensuite encapsulée dans du biopolymère et a intégré cet élément dans son bras droit. Ainsi, plus besoin de clé pour accéder et pour démarrer son véhicule : la puce présente dans le bras droit de la jeune femme s’en charge.

Une démonstration de force ou une invention utile ?

Malgré la vidéo YouTube par laquelle la jeune femme présente son ingéniosité, il y a peu de chance que cette expérience vous soit d’une grande utilité au quotidien. En effet, même en l’absence de clé, tous les véhicules Tesla peuvent être déverrouillés grâce au smartphone de leurs propriétaires, qui font office de clé par le biais d’une simple configuration. Il faudrait donc, pour rester coincé en dehors de son véhicule, oublier à la fois la clé de ce dernier et son smartphone.

Certes, dans ce cas, la biohackeuse Amie DD pourrait tout de même conduire sa voiture, mais l’expérience n’en vaut peut être pas suffisamment la peine. D’autant plus que l’opération inverse devrait être effectuée au moment où la hackeuse souhaitera changer de voiture…

Une position très inconfortable pour démarrer le véhicule

Si le déverrouillage de sa Tesla Model 3 ne posera aucun problème à la biohackeuse, le démarrage du véhicule sera un peu moins confortable. En effet, il ne suffit pas que la puce soit placée dans l’habitacle pour que le véhicule démarre, mais il est nécessaire de la placer dans un compartiment situé entre le porte gobelet et l’accoudoir. Amie DD devra donc se tortiller et placer son bras au bon endroit pour pouvoir démarrer son véhicule. Si la nouvelle a rapidement fait le tour du web, il n’est pas certain que la youtubeuse ne regrette pas son choix lors de ses prochaines sorties en voiture.

Une biohackeuse parvient à ouvrir sa Tesla Model 3 avec son bras
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here