Un expert dit ce qu’il pense du monopole de Google et se fait licencier par l’entreprise !

0

GoogleGoogle est accusé d’avoir mis la pression à un groupe de réflexion afin que ce dernier écarte un de ses experts qui a rédigé un article sur le monopole de la firme.

Les Think Tank, ou groupes de réflexion, sont de véritables réservoirs de savoirs et Barry Lynn, expert en monopole au sein de la fondation New America, a été évincé pour avoir dit ce qu’il pense du monopole de Google.

Une nouvelle affaire pour Google

L’expert licencié accuse donc Google d’avoir fait censurer un de ses articles, d’avoir coupé les subventions sur son projet et d’avoir demandé son départ du groupe.

En juin dernier, Barry Lynn se félicitait de l’amende record que la Commission européenne a émis contre Google pour abus de position dominante. En tant qu’expert en monopole, il avait publié un communiqué réclamant aux autorités américaines d’appliquer la loi sur les monopoles contre la firme de Mountain View. Bien que son article avait été retiré rapidement, il avait refait surface peu de temps après. Selon ses dires, c’est cette prise de position qui a mené à son licenciement.

La présidente de la fondation New America a réfuté ces accusations, disant que son licenciement n’était « pas liée au contenu du travail [de M. Lynn] », mais plutôt car ses activités « mettent en péril l’institution dans son ensemble ».

Le projet que dirigeait Barry Lynn, Open Markets, a depuis été complètement arrêté. La décision a été justifiée par le « refus répété [de M. Lynn] de se plier aux standards d’ouverture et de collégialité de la New America ».

Rappelons que la fondation New America a reçu plus de 21 millions de dollars de la part de Google, ce qui pourrait expliquer que le groupe ne soit pas en position de critiquer le géant et visiblement, de la à licencier tout un groupe de chercheurs il n’y avait qu’un pas.

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions dans les commentaires !

Un expert dit ce qu’il pense du monopole de Google et se fait licencier par l’entreprise !
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here