Uber : l’intelligence artificielle pour déterminer l’état d’ébriété des passagers

0

La chaîne CNN affirme avoir découvert une demande de dépôt de brevet effectuée par Uber. Elle concerne l’utilisation de l’intelligence artificielle pour savoir si un passager est ivre ou non.

Uber : l'intelligence artificielle pour déterminer l’état d’ébriété des passagers
Uber

L’IA est un domaine à part entière qui tend de plus en plus à faire parler de lui. En plus des constructeurs de smartphones, de nombreuses entreprises dans d’autres secteurs d’activité commencent à l’adopter. Le moins que l’on puisse dire est que l’intelligence artificielle constitue forcément l’un des éléments qui forment la base de l’avenir de la technologie. Bref, les firmes qui en auront la maîtrise pourront mieux maîtriser leurs concurrents. Consciente de cette réalité, Uber semble aussi être dans le coup. En effet, CNN indique avoir déniché une demande de dépôt de brevet effectuée par la société auprès de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO), l’instance américaine chargée des brevets. Le brevet en question est relatif à l’utilisation de l’intelligence artificielle pour détecter l’état d’ébriété d’un passager.

Une IA pour améliorer la sécurité des usagers d’ Uber

Concrètement, pour savoir si un passager est ivre ou non, Uber compte s’appuyer sur plusieurs critères. Bien entendu, c’est l’intelligence artificielle qui se chargera donc de leur évaluation. Le système évaluerait ainsi plusieurs données, entre autres, l’heure, la manière dont on effectue la saisie des données, la localisation, la façon dont on interagit avec l’application ou encore la vitesse à laquelle on marche. L’angle avec lequel le passager tient son smartphone ferait aussi partie des critères que la société compte prendre en compte. Il est bien de savoir que la demande est récente puisqu’elle date du 7 juin dernier. Autant dire que le réseau social Snapchat peut déployer cette technologie dans un avenir proche.

D’ailleurs, cette mesure aurait été prise pour protéger à la fois les conducteurs et les passagers. Des usagers ont avoué avoir été victimes d’abus sexuel de la part de certains membres du personnel de l’entreprise, alors qu’ils prenaient un véhicule en état d’ébriété.

Votre avis à propos de ce projet d’Uber nous intéresse. À vos claviers !

Uber : l’intelligence artificielle pour déterminer l’état d’ébriété des passagers
4 (80%) 1 vote

Commentaires

Laisser un commentaire