Twitter diminuerait les capacités intellectuelles de ses utilisateurs

0

Une étude menée par trois chercheurs italiens a démontré que l’utilisation des réseaux sociaux et notamment de Twitter par les élèves pouvait avoir des conséquences très négatives sur leurs capacités intellectuelles.

Twitter

Vous avez bien lu. Selon une étude récente réalisée par un laboratoire italien, le réseau social Twitter perturberait la concentration de ses utilisateurs, et diminuerait de facto leurs capacités intellectuelles. L’expérience a été réalisée sur un groupe de 1500 étudiants sur un campus de Rome, et les résultats sont sans appel. Revenons plus en détails sur cette intrigante expérience.

1500 étudiants pour tester les effets de Twitter sur la concentration

L’expérience a été réalisée entre 2016 et 2017 à Rome, sur un groupe de 1500 étudiants. Les responsables de cette dernière sont Gian Paolo Barbetta, Paolo Canino et Stefano Cima, trois chercheurs qui travaillent à l’Université du Sacré-Cœur. Le test était simple : tous les étudiants devaient étudier et analyser une œuvre littéraire : Feu Mathias Pascal.

Cependant, les 1500 étudiants ont été divisés en deux groupes d’étude. Le premier groupe devait étudier l’œuvre de façon classique, alors que le second groupe devait poster sur le célèbre réseau social des réflexions et y solliciter leurs professeurs. Ces derniers ont donc largement utilisé le réseau social pour effectuer l’analyse de l’œuvre.

Des résultats surprenants

Les résultats de l’expérience sont pour le moins surprenants. Alors qu’ils étudiaient la même œuvre, le groupe utilisant Twitter a obtenu des résultats 20 à 40% moins bons. Il est donc apparent que le seul recours au réseau social pour travailler a fait perdre aux étudiants une grande partie de leur concentration.

Est-ce à dire que Twitter nous rend plus bête ? Il ne faut peut être rien exagérer. Ce qui est certain, en revanche, c’est que les réseaux sociaux d’une manière générale sont nuisibles à une bonne concentration. Il est donc plus difficile d’analyser, de retenir des informations et de faire des synthèses lorsqu’on doit se rendre régulièrement sur un réseau social afin d’interagir avec les autres utilisateurs.

Les réseaux sociaux à proscrire à l’Université

Pourtant, même si les réseaux sociaux créent de grandes difficultés dans l’apprentissage, ces derniers sont très largement utilisés dans la plupart des universités. À tel point qu’ils constituent une véritable problématique pour les représentants des universités qui souhaitent ramener l’attention des élèves sur les cours magistraux.

Twitter
Twitter

L’étude réalisée par ces chercheurs italiens, qui démontre que les étudiants sont bien moins performants lorsqu’ils utilisent les réseaux sociaux dans le cadre de leurs études, risque donc de motiver les universitaires à combattre vigoureusement l’utilisation des réseaux sociaux pendant les cours.

Twitter diminuerait les capacités intellectuelles de ses utilisateurs
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here