Trump : vers la signature d’un décret sortant ZTE et Huawei des États-Unis ?

1

Le président américain ne compte visiblement pas faire demi-tour sur son intention d’interdire les ventes de produits ZTE et Huawei sur le sol américain. Donald Trump pourrait même signer dans les jours qui viennent un ordre exécutif limitant largement la présence des deux géants chinois aux États-Unis.

Trump : vers la signature d’un décret sortant ZTE et Huawei des États-Unis ?
ZTE Blade A610 Plus

La communication entre Washington et les entreprises chinoises du high-tech que sont ZTE et Huawei semble de plus en plus tendue. D’après le Wall Street Journal, le président américain pourrait effectivement effectuer un grand pas dans le cadre de son projet d’interdiction des ventes des terminaux de ces marques sur le sol américain. Donald Trump serait sur le point de signer un ordre exécutif (l’équivalent d’un décret chez nous) visant à mettre en exécution la mesure. Un geste qui risque de créer une tension avec la Chine.

Trump vs ZTE et Huawei : une mesure qui risque de se généraliser

Ce décret que le président américain compte signer risque d’impacter lourdement les ventes de Huawei et de ZTE. D’autant plus qu’il concerne aussi bien les achats effectués par les ministères que ceux réalisés par les entreprises en lien avec le gouvernement. Le texte ne cite pas le nom des deux géants chinois, mais il est évident qu’ils constituent les principales cibles. Selon toujours le Wall Street Journal, il existe des zones d’ombre autour de ce décret, car il semble viser tous les objets high-tech fabriqués par des sociétés chinoises. Pour beaucoup, cette décision de Trump aurait un lien avec la crainte des États-Unis d’être rattrapés par la Chine. Il est inutile de rappeler que l’Empire du Milieu commence à devenir de plus en plus influent sur le plan international.

Que pensez-vous de cette mesure que les Américains comptent adopter ?

Trump : vers la signature d’un décret sortant ZTE et Huawei des États-Unis ?
4 (80%) 1 vote

1 commentaire

  1. Donald Trump doit rencontrer Kim Jong un à Singapour en juin … pour apaiser les tensions entre les deux pays
    en totale contradiction avec les décisions envers Xiaomi et Huawei….
    Rappelons que Donald Trump reproche à ces deux sociétés d’avoir travaillé avec la Corée du Nord et avec l’Iran
    Toute cette agitation ne serait-elle pas uniquement pour faire parler de ces deux sociétés chinoise ?
    On a le droit d’y penser….

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here