[ Test ] Sony Xperia 5 : un plaisir pour les yeux pas pour les mains

0

Lancé le mois d’octobre dernier, le nouveau smartphone de Sony présente une fiche technique intéressante. Entre son écran 21:9, son processeur puissant et son triple module photo, le Sony Xperia 5 se défend assez bien. Nous l’avons testé.

Un design bien allongé

PH 1 545x600 - [ Test ] Sony Xperia 5 : un plaisir pour les yeux pas pour les mains

Moins visible sur les photos, le Sony Xperia 5 est très allongé (158 x 68 mm) et il tient assez bien en main. Toutefois, pour les personnes qui sont habituées aux téléphone arrondis et larges, la première prise en main peut surprendre. Pour les dimensions de l’écran, ce dernier propose un format 21:9 c’est presque toute la surface de l’avant du smartphone qu’elle occupe mais avec un poids incroyablement plus léger. En effet, on rappelle que l’écran couvre 140 % du spectre sRGB et 93 % du spectre DCI-P3, ce qui le propulse et le classe dans la catégorie des meilleurs smartphones du moment dans le domaine de reproduction des couleurs. Quant à l’aspect OLED, il lui procure l’avantage d’un incroyable contraste infini et une luminosité allant jusqu’à 584 cd/m² tandis que la moyenne, nous le rappelons, est de 620.15 cd/m².

Un dos en verre et des bords très linéaires

Sony Xperia 5

En retournant le Sony Xperia 5 c’est un triple module photo placé à la verticale dans le coin en haut à gauche qui nous accueille. Ainsi, on se retrouve face aux noms de la marque et de la gamme. La chose qui frappe en premier est incontestablement ce séduisant dos en verre brillant, très agréable niveau esthétique mais qui n’est pas immunisé contre les traces de doigts. Un effet effet miroir qui va tout de même plaire aux dames. Sinon, le coté droit de l’appareil abrite de nombreux boutons, ainsi, tout en haut on peut voir les touches pour le réglage audio. Juste en bas on a le capteur d’empreintes ainsi que le bouton de mise en tension/verrouillage/déverrouillage du smartphone.

Et pour finir on a une dernière touche tout en bas qui permet de déclencher l’appareil photo. Une touche toutefois un peu difficile à atteindre. Le coté gauche quant à lui est beaucoup plus vide, ce dernier accueille un tiroir à cartes, capable d’activer simultanément deux cartes Nano SIM ou une Nano SIM et une micro SD. Quant à la partie inférieure elle héberge un micro, un port USB Type-C et une grille de haut-parleurs.

Quelques spécificités du Xperia 5

Sous le capot, ce nouveau Xperia embarque sans surprise un Snapdragon 855 en guise de SoC, le processeur Sony le plus puissant à ce jour. Celui-ci est couplé à 6 Go de RAM. Mais en supplément on on retrouve également un lecteur de carte microSD capable de supporter jusqu’à 512 Go, en plus des 128 Go de stockage intégrés. On précise cependant que l’appareil est dépourvu de port mini-jack, mais intègre un adaptateur USB-C vers mini-jack, qui est secondé lui-même par un DAC. Le smartphone de Sony est compatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises. Il dispose d’une connexion Bluetooth 5.0 et NFC. Enfin, le Sony Xperia 5 est certifié IP68 et résiste donc à la poussière ainsi qu’à l’eau. Une bonne nouvelle pour les personnes maladroites.

621180 what the 855 will bring to flagship phones - [ Test ] Sony Xperia 5 : un plaisir pour les yeux pas pour les mains

Autonomie*

Pour optimiser encore plus la tenue du smartphone, le Sony Xperia 5 est vendu avec un chargeur rapide. La fonction Xperia Adaptive Charging contrôle ce dernier durant son temps de charge, pour d’éviter la surcharge. Mais il prolonge également la durée de vie de la batterie. On regrette cependant l’absence de recharge sans-fil. Enfin, nous avons soumis l’appareil à notre protocole de test d’autonomie. Et avec sa batterie de 3140 mAh on peut tenir facilement une journée maximum avec une utilisation moyenne. Pour le test, le smartphone haut de gamme a tenu 11h33 après nos diverses activités. On rappelle que la moyenne est de 13h52 chez les smartphones de cette tranche.

Sony Xperia 5

Pour l’autonomie vidéo, ce dernier a tenu 08h15 tandis que la moyenne est de 11h34. Et pour recharger complètement le téléphone, il nous a fallu 01h48 soit dix minutes de plus que la moyenne. On le sait, Sony met toujours un point d’honneur dans le domaine de l’autonomie. En effet, comme pour ses prédécesseur, le Sony Xperia 5 dispose d’outils dans les paramètres pour obtenir une gestion de la batterie. Par exemple on a le mode Stamina, qui module la vitesse de charge et l’optimise sur le moyen et le long terme.

Sony Xperia 5

La capacité photographique

Au niveau de la photographie, rien de nouveau comparé au Xperia 1. Et oui, nous retrouvons nos trois caméras de 12 mégapixels. Le triple module photo se compose d’un capteur principal ouvrant à f/1,6, un deuxième capteur avec un objectif très grand-angle ouvert à f/2,4 et enfin, un troisième capteur surmonté d’une optique à f/2,4. Ainsi, on peut le comparer au Samsung Galaxy S10 qui intègre le même nombre de capteurs photo ou encore au Huawei P30 qui est à la tête d’affiche parmi les meilleurs photophones du marché avec en prime, une remarquable autonomie.

Sinon de manière globale, Le capteur principal délivre des photos correctes. Les clichés sont assez nets, mais malgré une bonne luminosité (Luminosité 584 cd/m²), ils demeurent un peu sombres. De nuit cette fois, le résultat semble beaucoup mieux même si on a moins détails, dommage que le mode nuit n’existe pas.

Prix et Disponibilité

Accessible un peu partout, il faut compter 799 euros afin de s’acquérir le smartphone. On précise que l’appareil est disponible en plusieurs coloris comme en noir, en rouge, en gris ou encore en bleu comme celui utilisé pour notre test.

Découvrez les meilleurs smartphones Sony sur MeilleurMobile

Conclusion sur le Sony Xperia 5

Son statut de haut de gamme lui confère une fiche technique de taille mais toutefois surprenante. On retrouve bien entendu le processeur Qualcomm Snapdragon 855 qui fait la gloire de tous les smartphones haut de gamme. En proposant toujours son format 21:9, mais en améliorant les imperfections de la première version, le Xperia 5 n’a pas à rougir face aux autres haut de gamme. Mais il n’a rien de révolutionnant puisque la plupart de ses fonctionnalités se classent dans une catégorie moyenne, ni plus ni moins. Et si on regrette toujours le recharge sans fil, le Xperia comble dans un autre domaine écran, parfait pour les amoureux du format 21:9.

*Toutes les données affichées de labo nous ont gentiment été mis à disposition par 01net.com.

[ Test ] Sony Xperia 5 : un plaisir pour les yeux pas pour les mains
Noter cet article
Sony Xperia 5

7/10

Sony Xperia 5

Les Plus

  • Son écran 21 : 9 avec son design marginal
  • Le processeur Snapdragon 855

Les Moins

  • Une autonomie faible pour le haut de gamme
  • La qualité photographique en deçà du reste

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here