Test Samsung Gear S2

0

Avec la Samsung Gear S2 , le constructeur adopte, lui aussi, le cadran circulaire. Mais ce n’est pas le seul changement à noter sur la dernière montre de Samsung. Comme nous allons le voir dans ce test. 

Samsung, en tant que géant de la High-Tech, ne pouvait pas passer à côté de l’avènement des montres connectées. Contrairement à Apple qui a attendu pour sortir un produit plus mature, l’Apple Watch, Samsung s’est empressé de sortir des modèles, efficaces mais pas très design.

Avec une annonce avancée du Samsung Galaxy S6 Edge Plus et  du Note 5 , on se demandait ce que nous préparait Samsung pour l’IFA de Berlin (le salon où le constructeur fait le plus d’annonce). Au final, c’est tout simplement la Samsung Gear S2, sa première montre avec un cadran rond. Elle existe en deux versions, une édition sport et classic. C’est ce dernier modèle que nous avons eu en test pendant plusieurs semaines. Les seules différences avec l’édition sport sont esthétiques. C’est à dire un bracelet en cuir, au lieu d’être en silicone. L’autre différence se trouve au niveau du cadran rotatif. Car oui, la particularité de la Samsung Gear S2 est d’avoir une bague rotative autour de l’écran qui permet de naviguer dans les différents menus. Sur la version classic, cette partie est dentelée alors que normalement elle est lisse.

Pas de fautes de goût au niveau du design

Si nous avons choisi le modèle classic, c’est que la Samsung Gear S2 va clairement se battre avec la Huawei Watch pour le titre des meilleures montres connectées du moment. La smartwatch chinoise a été particulièrement appréciée par la critique pour les efforts qui ont été fait au niveau du design. On n’a plus l’impression d’avoir son smartphone accroché au poignet, mais une montre avec des fonctionnalités évoluées.

Mais revenons à la Samsung Gear S2, car elle n’a rien à envier à la Huawei Watch. Comme on l’a dit, c’est la première montre du constructeur qui adopte un cadran circulaire. Après LG, Huawei, voici que Samsung s’engouffre également sur la voie tracée par la Motorola Moto 360. Il faut dire que le résultat est particulièrement réussi. Le boitier est en acier inoxydable, avec deux boutons physiques sur une des tranches. Mais ils restent suffisamment discrets pour qu’on avoir l’impression d’être en présence d’une montre traditionnelle et non pas d’une smartwatch.

samsung gear s2 épaisseur

Tout comme la Huawei Watch, la Samsung Gear S2 affiche une des plus petites épaisseurs du marché. Le boitier ne mesure que 11,4 mm . Mais d’apparence, on a l’impression qu’elle est plus fine que la montre chinoise. Le constructeur a été très roublard sur le coup et on les félicite. La partie basse du boitier est un peu biseautée et dans un coloris plus mat que le boitier en acier. Ainsi cela donne l’impression que l’épaisseur de la Samsung Gear S2 est limitée à la partie brillante du boitier, alors qu’au final, elle est plus épaisse 0,1 mm que la Huawei Watch.

Cette volonté d’avoir un produit sobre et élégant se remarque dans l’intégration des capteurs indispensables au fonctionnement de la montre. Par exemple, le micro se trouve entre les deux boutons physiques, soit sur la tranche de la Samsung Gear S2. Ainsi, ce petit trou sur le boitier ne vient pas gâcher la face avant de l’appareil. Autre capteur, particulièrement encombrant chez des concurrents, comme Motorola, le capteur de luminosité. Ce dernier permet de détecter la luminosité environnante et ainsi adapter la luminosité de l’écran. Au lieu d’avoir un écran circulaire gâché par une barre noire, comme sur la Motorola Moto 360, le capteur de luminosité se trouve derrière l’écran AMOLED .

samsung gear s2 partie basse botiier

Ce dernier est dans la moyenne de ce qu’on trouve sur le marché. C’est à dire un écran Super AMOLED de 1,2 pouces d’une résolution de 360 x 360 px . D’ailleurs, il est particulièrement bien lisible, même en condition de forte luminosité. Cela s’explique également par une utilisation du noir sur le fond de l’interface de la montre.

Comme sur les autres appareils proposant le capteur cardiaque, il se trouve sur le dos du boitier. Pour avoir pris des mesures régulières, les résultats sont assez cohérents. Si vous n’avez pas le réflexe de mesurer votre fréquence cardiaque, vous pouvez configurer la Samsung Gear S2 pour qu’elle la mesure à intervalles réguliers.

Tizen offre enfin une alternative à Android Wear

Séduit par le design de la Samsung Gear S2, on a commencé à prendre peur quand on nous a annoncé sur quel Os elle allait tourner. La dernière montre de Samsung tourne sous son propre Os Tizen. Si on a commencé à s’inquiéter, c’est que le store d’application est naturellement très faible par rapport aux géants Android et iOS . Mais surtout pour la compatibilité de la montre connectée. Par le passé, les produits sous Tizen n’étaient que compatible avec les smartphones Samsung.

Avec la Samsung Gear S2, ce n’est plus le cas. Si vous avez un mobile Android qui tourne, au minimum sous Android 4.4 et possède un minimum de 1,5 Go de mémoire vive, vous pourrez l’appareiller avec la montre. Mais comme d’habitude, il y a des exceptions. Au départ, nous avons associé la montre avec un Huawei Mate S, qui respecte ces règles. Mais après plusieurs déconnections intempestives, nous sommes allés vérifier la liste des mobiles compatibles avec la Samsung Gear S2 . Ce modèle, récent, ne propose pas une expérience satisfaisante avec la smartwatch. Mais cette liste devrait être rapidement mise à jour. On parle déjà d’une compatibilité avec iOs …

samsung gear s2 icones

Mais l’intérêt de Tizen, c’est le contrôle total de Samsung sur son Os. Ainsi, ils ont pu faire évoluer les versions précédentes en une version basée sur le cadran rotatif. Ce dernier, permet de passer d’une application à une autre d’une facilité déconcertante. Vous pouvez également faire défiler facilement des messages sans utiliser vos doigts sur le petit écran de 1,2 pouces. A part pour valider des actions, vous n’avez pas besoin de toucher à l’écran tactile de la Samsung Gear S2 . Mais ce n’est pas une obligation, si vous voulez salir l’écran de votre montre avec des traces de doigts, vous pouvez également naviguer entre les applications en utilisant le tactile de la montre.

Même si on est maintenant habitué à la logique Android Wear, il faut tout de même avouer que la prise en main est très facile. Il y a deux niveaux de menu. Un premier, qui affiche des raccourcis vers des applications fréquemment utilisées et un volet de notification. Puis un deuxième menu où les applications défilent en utilisant la bague rotative. Autre avantage par rapport à Android Wear, Tizen offre plus de fonctionnalités à la réception d’une notification basique. On précise basique, car pour le moment, les possibilités de réponse depuis la montre sont très limitées pour les notifications liées aux réseaux sociaux par exemple.

samsung gear s2 cadran

En parlant de notification, il n’est pas possible de prendre un appel depuis sa montre. Si on peut décrocher, il faudra passer par votre smartphone pour communiquer. La Samsung Gear S2 n’a pas de haut-parleur pour diffuser la voix de votre interlocuteur depuis la smartwatch, mais elle possède un micro très efficace. Les commandes vocales fonctionnent très bien et ne sont plus gadgets comme il y a encore quelques années. Elles sont tellement efficaces qu’on se demande pourquoi Samsung propose un minuscule clavier T9 pour répondre à vos messages ou tracer un itinéraire.

Comme on l’a dit en introduction, le store Tizen est très faible en choix. Si vous arrivez à trouver un applicatif pour chaque besoin, votre choix est très limité. Par exemple, je trouve que l’application de Google Map sur montre fonctionne très bien. Contrairement à « Here » qu’il faut utiliser pour se diriger avec sa Samsung Gear S2.

capteur cardiaque, assez fiable , programmer des mesures régulières

La maîtrise de l’autonomie

samsung gear s2 recharge

Si l’annonce de Tizen nous a fait peur, un élément de la fiche technique de la Samsung Gear S2 nous a particulièrement marqué quand on l’a découvert. C’est sa batterie. La smartwatch une petite batterie de 250 mAh . Quand on sait qu’avec le design, l’autonomie est l’une des raisons principales pour lesquelles les utilisateurs n’achètent pas de montre connectée, on s’est demandé à quoi jouait Samsung ?

Mais avec un processeur qu’ils connaissent bien, le même que sur la Gear S (première du nom), un Os optimisé, Tizen , et des petites astuces, la Samsung Gear S2 affiche une autonomie tout à fait respectable. On peut tenir avec deux bonnes journées. Une autonomie qui peut monter à trois jours en jouant un peu avec la luminosité de l’appareil.

Quand on parle de petites astuces utilisées par Samsung pour doper l’autonomie de sa montre, on fait référence aux couleurs utilisées sur l’interface de la Samsung Gear S2 . Cette dernière est majoritairement noire. Or, et vous allez voir, c’est extrêmement intéressant (bon j’arrête de faire mon Yann Moix), l’avantage de l’AMOLED, par rapport à un écran LCD, c’est qu’il n’allume pas les pixels pour afficher du noir. Ainsi, la Samsung Gear S2 fait des économies d’énergie qui lui permet d’embarquer une petite batterie, tout en affichant une bonne autonomie.

Pour terminer sur cette partie autonomie, la Samsung Gear S2 est livrée avec un dock de recharge par induction. Gros comme une balle de tennis, il est peu encombrant et pratique.

Qu’est ce qu’il faut en retenir ?

samsung gear s2 boitier

Dans cette gamme de prix, la Samsung Gear S2 fait jeu égal avec la Huawei Watch. D’un côté nous avons la puissance du store Android Wear, face à une navigation optimisée avec la bague rotative. Au niveau design, difficile de les partager, c’est une question de style. Enfin, tout ça pour dire que Samsung confirme sa position de cador sur le marché des montres connectées avec la Gear S2 . Mais la révolution qu’on attend tous, n’est pas encore là. Si vous voulez tout de même acheter une smartwatch, on vous conseille de choisir entre la Samsung Gear S2 et la Huawei Watch en fonction de votre utilisation.

Caractéristiques

– Écran : 1,2 pouces Super AMOLED , 360 x 360 px

– Processeur : Double-coeur Pega-W à 1Ghz , 512 Mo  de RAM

– Fonctionnalités: Accéléromètre, Gyroscope, Capteur de fréquence cardiaque, Podomètre, Baromètre,

– Certifications : IP 68

– Connectivité : Bluetooth 4.1

– Dimensions :43,6mm x 39,9 mm x 11,4 mm

Prix : 369 euros

Voir la Fiche Technique de la Samsung Gear S2

Vous n’avez pas trouvé l’information que vous recherchez dans ce test ? Posez votre question à notre testeur en commentaire.

Test Samsung Gear S2
1 (20%) 1 vote
samsung-gear-s2

8/10

Samsung Gear S2

Les Plus

  • Finition
  • Cadran rotatif
  • Autonomie

Les Moins

  • le manque d'application
  • encore trop cher

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here