Test Microsoft Surface Pro 4, une évolution pas une révolution

0

surface-pro-4-ecran

 

Est ce que la Microsoft Surface Pro 4 est enfin la tablette qui se transforme en PC ? Réponses dans ce test 

Depuis plusieurs années, Microsoft a l’ambition de proposer un produit hybride. Un appareil qui a la forme d’une tablette tactile et la puissance d’un ordinateur. Cette série de produits se nomme Microsoft Surface Pro . La Microsoft Surface Pro 4 est donc la quatrième édition de cette série. Toujours positionnée sur le haut de gamme, elle a l’avantage de profiter de la dernière version de Windows 10 . Mais ce n’est pas le seul changement. Est ce que la Microsoft Surface Pro 4 se rapproche du parfait hybride ? Nous avons passé une semaine avec la version i5 256 Go pour faire notre avis.

Microsoft Surface Pro 4 ou Pro 3 ? On ne sait pas trop …

microsoft surface pro 4 stylet

Quand on a déballé la Microsoft Surface Pro 4 , on s’est quand même demandé si on nous avait pas envoyé une Pro 3 à la place. Les deux tablettes sont identiques, au niveau design, à quelques détails près. On retrouve donc une tablette en métal, des tranches biseautées et une béquille inclinable permettant de faire tenir la tablette sur une surface plane. Cette dernière reste toujours très difficile à utiliser sur des genoux, par exemple. La connectique est toujours au rendez-vous (USB 3.0, lecteur SD…) , même si on aurait pu espérer un port USB supplémentaire. Ce manque est compensé par le chargeur de la tablette. Il a un petit port USB qui permet de recharger un appareil en même temps que votre Microsoft Surface Pro 4 .

Si on peut reprocher le manque d’innovation de Microsoft dans le design, il faut souligner quelques optimisations. Le bouton Windows de la surface Pro 3, par exemple, a disparu sur la Pro 4 . Windows 10 oblige, le bouton ne sert plus à rien.

Toujours sur la face avant, on retrouve un écran légèrement plus grand que sur la Pro 3 . La Microsoft Surface Pro 4 embarque une dalle de 12,3 pouces contre 12 pouces sur la précédente version. Pourtant, les deux appareils ont exactement les mêmes dimensions. Le constructeur a donc réussi à réduire les bordures de l’écran pour optimiser l’espace. Une belle nouveauté qui permet de mettre en avant le grand écran de la Surface.

Au niveau des dimensions, Microsoft a réussi à affiner sa tablette. Si le gabarit reste le même, la Microsoft Surface Pro 4 est un peu plus fine. Son épaisseur passe de 9,1 mm à 8,4 mm . Ce qui a un impact direct sur le poids de l’ardoise, qui passe de 800 g à 786 g . La portabilité de l’ardoise a donc été améliorée, même si on l’a très peu utilisée sous cette forme. Il faut avouer que son poids et ses dimensions font que l’utilisation, en mode tablette, ne peut pas constituer votre usage principal de la Microsoft Surface Pro 4. Bien entendu que vous pouvez la mettre en mode tablette pour montrer quelque chose à votre interlocuteur, mais on vous souhaite bon courage si vous voulez faire çà toute l’après-midi. Surtout avec cette autonomie, mais çà on en parlera plus tard.

Un clavier indispensable

surface pro 4 à la main

Ce qui pose à nouveau la question du clavier de la Microsoft Surface Pro 4 . Tout comme les autres éditions, il est indispensable pour profiter amplement de l’appareil. Malheureusement, il n’est toujours pas fourni avec la tablette. Il faudra débourser 149,99€ supplémentaire pour en obtenir un. A moins que vous en possédiez déjà un avec votre Pro 3 . Le clavier de la précédente version est également compatible avec la Microsoft Surface Pro 4.

Vous pouvez opter pour cette solution de secours, mais vous vous passerez des nouveautés de ce nouveau clavier. Contrairement aux précédentes versions, les touches sont enfin espacées. La saisie de texte est donc améliorée. Le trackpad a également été amélioré. Il est plus grand de 40% que celui de la Pro 3 . Un vrai bonheur pour ceux qui évite les souris, comme moi.

La Microsoft Surface Pro 4 n’est pas faite pour jouer

écran microsoft suraface pro 4

On l’a dit, l’écran est plus grand sur cette Microsoft Surface Pro 4. C’est une dalle LCD de 12,3 pouces, d’une résolution de 267 ppp . Le rendu, le contraste et la colorimétrie sont très bons. C’est même peut être le meilleur écran de tablette de cette taille.

Cela nous a donc chauffé et on a voulu voir ce que cela donnait en jouant un petit peu. On a donc branché FiFa 16 et là, c’est le drame. Les détails du jeu sont réduits au minimum pour assurer une fluidité, qui n’est même pas présente.

Notre expérience a donc été un échec, mais cela nous a permis de voir comment la Microsoft Surface Pro 4 réagissait quand elle était poussée dans ses retranchements. Comme sur les précédentes versions, la partie supérieure de l’appareil chauffe et la ventilation tourne à plein régime. Une chauffe et un débit sonore qui a été amélioré par rapport à la Pro 3, mais ces éléments sont toujours présents quand la Microsoft Surface Pro 4 est à pleine puissance.

Au final c’est donc une déception, même en ayant une version plus puissante que celle de base (version i5 256 Go) , il sera compliqué de jouer à des jeux avec des beaux graphismes. Car ici, la puissance de la Microsoft Surface Pro 4 n’est pas du tout remise en cause. Par contre les capacités de la Graphics 520 d’Intel sot clairement mises en défaut. Comme son nom l’indique, la Microsoft Surface Pro 4 est un appareil destiné aux professionnels, non pas aux gamers.

Car sur les autres usages, qu’on peut avoir avec un produit hybride, la Microsoft Surface Pro 4 est très réactive. Bureautique, navigation web, traitement d’images, elle n’a jamais été mise en défaut. Les 8 Go de RAM font très bien leur boulot.

Gros point fort, sa rapidité de mise en action. Critique récurrente des accros aux Macbook  » les Surface sont des produits intéressants, mais c’est beaucoup trop long à démarrer » .  Ils peuvent maintenant être rassurés, Microsoft les a entendu . En moins de 10 secondes, votre Microsoft Surface Pro 4 est allumée. Une réactivité réservée, jusqu’à présent, aux produits Apple.

La partie son a été améliorée

microsoft surface pro 4 son

Quand on a un produit mobile, et d’autant plus une tablette, on passe énormément de temps à visionner du multimédia. Microsoft l’a bien compris et a décidé d’améliorer la partie audio sur sa Microsoft Surface Pro 4 .

En général, je n’utilise jamais une tablette sans une petite enceinte bluetooth. Je ne supporte pas le son fade et en manque de basse qu’on retrouve sur la majorité des tablettes tactiles. Mais avec la Microsoft Surface Pro 4 , j’ai laissé mon enceinte de côté. Le son est équilibré et puissant. Si vous ne regardez pas un « gros » film, vous n’avez pas besoin d’utiliser un accessoire pour être plongé dans l’ambiance sonore de ce que vous regardez.

Au niveau appareil photo, on passera rapidement, car assez peu utile sur ce genre de produit. A part, peut être, la caméra frontale pour des visio-conférences. La Microsoft Surface Pro 4 embarque un capteur frontal de 5 Mpx . Cela suffira largement pour faire un Skype. Par contre, on ne comprend pas vraiment pourquoi le constructeur a fait passer le capteur dorsal de 5 Mpx à 8 Mpx sur la Microsoft Surface Pro 4 . Il y avait certainement d’autres investissements plus utiles à faire.

Deux grosses déceptions pour terminer

Pour terminer ce test de la Microsoft Surface Pro 4 , il fallait tout de même qu’on aborde deux grosses déceptions. La première est l’autonomie de la tablette. Le constructeur annonce un chiffre de 9h, mais en usage il s’avère qu’on est plus sur du 6h d’utilisation. Un chiffre qui est uniquement valable si vous ne poussez pas l’appareil. Quand la Microsoft Surface Pro 4 était en surrégime, pendant notre période gaming, il y a eu un gros trou dans notre batterie restante. La ventilation tournant à plein régime, a consommé énormément d’énergie.

L’autre grosse déception sur la Microsoft Surface Pro 4 , c’est son degré de réparabilité. Il est proche de 0 . Les éléments de la tablette étant soudé avec de la colle industrielle, il sera quasiment impossible de remplacer, uniquement, un élément de l’appareil, s’il est défaillant. Ce qui est vraiment frustrant, sur un produit à plus de 1 000€ . Cela va que le SAV de Microsoft n’a pas mauvaise réputation.

La Microsoft Surface Pro 4 n’est pas une révolution mais une évolution

microsoft surface pro 4 rouge

Au final, que penser de cette Microsoft Surface Pro 4 ? C’est sincèrement une très belle évolution de la Microsoft Surface Pro 3 . A part l’autonomie, cette édition 2015 est bien meilleure que la Pro 3 . Cela n’empêche qu’il est toujours compliqué de dire que la Pro 4 pourra remplacer un ordinateur. Tout va dépendre de votre usage. Si vous jouez beaucoup sur votre ordinateur, notre test a prouvé que la meilleure tablette Windows du marché n’était pas faite pour vous. Mais sa réactivité séduira certainement des utilisateurs qui hésitaient encore à passer sur une Surface .

Caractéristiques :

Écran :12,3  poucesLCD 2736 x 1824 px
Processeur : Intel i5 avec 8 Go Ram
Mémoire : 256 Go
Capteur photo : 8 Mpixels dorsal, 5 Mpixels frontal
Système d’exploitation : Windows 10
Dimensions : 292 x 201,42 x 8,45 mm / 786 g

– Prix indicatif de 1449 €

> fiche technique de la Microsoft Surface Pro 4

Test Microsoft Surface Pro 4, une évolution pas une révolution
Noter cet article
surface pro 4 ecran 100x70 - Test Microsoft Surface Pro 4, une évolution pas une révolution

8/10

Microsoft Surface Pro 4

Les Plus

  • Un superbe écran
  • Tablette très fluide et réactive
  • La partie sonore améliorée

Les Moins

  • Autonomie
  • irréparable
  • Clavier à acheter obligatoirement

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here