Test Meizu MX4 Ubuntu Edition

0

Avec le Meizu MX4 Ubuntu Edition, la marque chinoise tente de proposer une alternative aux systèmes habituels Android et iOs. Ce smartphone fait-il renverser la vapeur ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Note globale : 5/10

Si Meizu est encore méconnu en France, c’est loin d’être le cas en Chine. La technique de l’entreprise, proposer des smartphones reprenant les codes d’Apple et les mettre sous Android. Si on pourrait taxer le constructeur d’un manque d’originalité, ses produits n’en restent pas moins efficaces et bons. Ici, Le MX4 revient sous une nouvelle mouture : Ubuntu remplace Android. Le parti pris, proposer de la puissance à un OS jusque là présent sur des téléphones low-cost. Pari réussi ? La réponse dans les lignes qui suivent.

 Le design, de fortes ressemblances avec Apple

meizu mx4 face

Lorsque l’on voit l’emballage du produit, une mauvaise surprise nous attend. Le téléphone n’est pas fourni avec des écouteurs. Seul un chargeur et un cordon occupent le reste de la boîte avec le Meizu MX4. En termes esthétiques, les codes d’Apple revêtent le smartphone, de face on a tout simplement l’impression d’avoir affaire à un iPhone 6. C’est en le manipulant qu’on se rend compte des différences. Ainsi, pas de métal à l’arrière mais une coque plastique amovible. C’est un choix étrange puisque la batterie est difficile à enlever.

Néanmoins Canonical a réussi le design de son produit, ainsi que la prise en main. Les boutons sont idéalement placés et les bords fins de l’écran réduisent l’encombrement.

Un écran au-dessus de la moyenne 

3 meizu

L’écran arbore une diagonale inhabituelle. 5,36 pouces ce n’est pas une dimension que l’on voit tous les jours. Il est doté d’une résolution également hors norme, proche du Full HD avec 1920 x 1152 pixels. Bon point, la dalle IPS bénéficie de bons contrastes et de bonnes couleurs. La luminosité est également de qualité. On se retrouve dans la moyenne haute du moment. La réactivité du tactile est un peu basse malgré une bonne précision. Globalement, vous pouvez profiter de vos contenus dans de bonnes conditions, même en plein soleil.

Un logiciel photo qui manque d’options

L’appareil photo du Meizu Mx4 est doté d’un capteur Sony de 20,7 millions de pixels. C’est l’un des meilleurs du marché, sûrement le même qui équipe le Sony Xperia Z3. Vos photos sont réussies grâce à une précision accrue et des couleurs justes. L’application photo fait malheureusement pâle figure de son côté. Elle est peu réactive, et ne propose pas assez d’options pour la rendre intéressante. L’application Ubuntu est donc moins réussie que ses consœurs sur Android. Pourtant, le capteur est lui de très bonne facture, dommage.

Le rendu sonore des haut-parleurs quant à lui est très correct, tout comme la sortie casque qui pour une fois est puissante et claire.

Ubuntu, un système jeune encore à parfaire

meizu tous les cotés

Canonical a équipé son téléphone d’un processeur puissant. le Mediatek MT6595 développe huit cœurs cadencés à 2,2 Ghz. Il est épaulé par 2 Go de mémoire vive. Vous ne souffrez donc d’aucun ralentissement. Il faut dire que le système Ubuntu dérivé de Linux, comme sur les PC, ne propose pas d’applications très gourmandes. Le stockage interne est de 16 Go mais l’absence de port micro-sd vous empêche d’étendre cette mémoire.

L’absence d’applications gourmandes permet au téléphone de proposer une bonne autonomie, la batterie de 3100 mAh tient facilement deux jours sans passer par la case recharge. Encore un petit manque, la norme NFC n’est pas présente sur le MX4.

On s’attaque à la grosse originalité du téléphone, son système d’exploitation. L’Ubuntu phone propose un système inspiré du BlackBerry OS 10 et de WebOs. En terme d’interface, des swipes font office de raccourcis pour accéder aux applications. L’interface est donc facile d’utilisation mais l’OS en lui-même manque de fonctions. Le peu d’applications présentes vous obligent à vous servir des versions web de vos services préférés. C’est donc une limitation par rapport aux fonctionnalités natives sur Android ou iOs. Certaines d’entre elles ne sont pas toujours présentes sur le Net. S’il est utilisable en l’état, l’Ubuntu Phone manque à quelques obligations instaurées par ses adversaires. Difficile de s’imposer face aux deux mastodontes pour l’instant.

Note finale: 5/10

Le Meizu MX4 Ubuntu Edition ne réussit pas totalement son pari. Fort d’un design éprouvé et de capacités techniques tout à fait suffisantes, son système d’exploitation ne lui permet pas de rivaliser avec la concurrence. On peut laisser passer les soucis de jeunesse de l’OS, mais il manque cruellement d’applications pour le nourrir. C’est donc avec un gros forfait Data qu’il vous faut acquérir le téléphone, puisque vous irez chercher vos services sur le Web. Si le constructeur Canonical veut continuer dans cette voie, il lui faut attirer les développeurs sur la plateforme dérivée de Linux. A ce prix, 300 euros, difficile de ne pas lui préférer les smartphones Android dans cette gamme de prix.

Caractéristiques:

Écran :
5,36 pouces IPS 1920×1152 pixels
Processeur
Mediatek MT6595 octuple cœur 2.2 GHz
Mémoire
16 Go
Capteur photo
20,7 Mpixels dorsal, 2 Mpixels frontal
Système d’exploitation
Ubuntu Phone
Connectivité
Wi-Fi ac, Bluetooth 4.0, A-GPS, micro-USB
Dimensions
144x75x8,9 mm / 147 g

Prix : 300 euros

Voir la Fiche technique du Meizu MX4 Ubuntu Edition

Ce test a été réalisé par le laboratoire de Ère Numérique 

Vous n’avez pas trouvé l’information que vous recherchez dans ce test ? Posez votre question à notre testeur en commentaire

Test Meizu MX4 Ubuntu Edition
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here