Test de l’Alcatel One touch idol alpha

2
Test de l'Alcatel One touch idol alpha
 

De plus en plus connu et reconnu pour ses smartphones à petits prix, Alcatel Onetouch monte en gamme avec l’Idol Alpha, du moins en matière de conception et de design. Ce smartphone léger comme une plume de seulement 100 grammes, est animé par l’OS Android Jelly Bean.

Note globale : 11,5 /20

Ultrafin, il se distingue par une coque en métal brossé du plus bel effet et des bords translucides qui s’illuminent discrètement lors de l’arrivée de notification. Un brin plus féminin que masculin, il se classe dans la catégorie des smartphones branchés, se décline en versions gold et gold rosé et est disponible depuis le 6 Juin dernier. Alors à 500 euros  vaut-il le coup d’être acheté ? Réponse dans notre test.

Design et ergonomie : 14 /20

Il existe bien un domaine qui permet à Alcatel OneTouch de se démarquer efficacement de ses concurrents, c’est assurément celui du design. L’Idol Alpha possède un look largement réussi et une épaisseur de 6,9 mm. Le dos de l’appareil se révèle entièrement recouvert de plastique doux et légèrement gommeux. La prise en main est donc relativement agréable. Outre le fait d’être agréable au toucher, ce revêtement a également le mérite de rendre invisibles les traces de doigts. L’emplacement des boutons latéraux semblables aux iPhones est parfait, quant aux touches sensitives placées sous l’écran, elles sont suffisamment réactives.

La carte mémoire microSD et la microSIM disposent d’emplacements situés sur le côté droit de l’appareil. Le seul bémol, la batterie de l’appareil n’est pas accessible.

Notez que l’alcatel One touch idol est disponible en version double SIM ainsi que dans plusieurs coloris : Silver, Cranberry Pink, Slate, red, Magic Blue ou Mint Green.

Fonctionnalités : 12 /20

Alcatel OneTouch a reconduit la même interface utilisateur que celle que l’on a pu découvrir sur l’Idol X, ici plaquée sur Android 4.2.1 Jelly Bean.

Elle ne bouleverse rien à Android puisqu’elle s’appuye sur les mêmes paradigmes, à base d’écrans d’accueil personnalisable et de menu pour les applications. Les tons chauds sont de rigueur ainsi que des icônes plus grandes. La bonne nouvelle, est la présence d’applications supplémentaires, comme des jeux Gameloft, des outils bureautiques et même le très bon clavier Swiftkey, habituellement payant via Google Play : des innovations qui font plaisir.

Les performances en terme de processeur et de mémoire vive ne sont pas exceptionnelles mais restent dans la moyenne de ce que proposent les concurrents dans cette gamme de prix. Ainsi quelques rares ralentissements peuvent survenir, agaçant les utilisateurs les plus exigeants mais supportable pour la plupart. Il faut cependant mettre en exergue le fait qu’il fasse tourner sans chanceler des jeux gourmands et lit sans difficulté les vidéos que vous souhaitez visionner, concernant les sous titres, l’affaire se complique.

Appareil photo/vidéo : 8 /20

Il ne faut pas s’attendre à une qualité de professionnel, l’alcatel one touch idol alpha propose un appareil photo d’appoint. Les prestations du capteur photo  et vidéo de 13 Méga pixels ne sont pas catastrophiques. Cependant les tons de couleur ne sont pas exacts et le niveau de détails n’est pas parfait, de plus l’autofocus est assez lent et pas toujours efficace. Dans un environnement bien éclairé, les clichés capturés peuvent « passer ». Outre la possibilité de recadre, d’ajouter du texte, des cadres, et différents effets dans la veine d’Instagram, sa qualité reste médiocre.

Puissance et rapidité : 12 /20

Côté autonomie, l’Idol alpha embarque une batterie de 2000 mAh soit une utilisation possible durant une journée pour une utilisation classique (soit SMS, appels…). Une batterie devenue assez courante sur les smartphones de ce type et qui permet désormais de ne plus transporter son chargeur avec soi. Pourtant l’autonomie s’avère très mauvaise sur ce smartphone. En pratique il est compliqué de finir la journée avec une seule charge en cas d’utilisation relativement intensive. Dans tous les cas, une recharge quotidienne est obligatoire. Côté  rapidité, c’est indéniablement un point fort de l’idol alpha.

Note globale : 11,5 /20

Alors que certains le disent dépassé,   Alcatel rompt ici avec son image de « portable du troisième âge en proposant un mobile « cheap » mais que sur la facture en bref du haut de gamme à petit prix.

L’alcatel one touch idol alpha se révèle être un très bon rapport qualité/prix. Outre sa connectivité 4G, il offre des prestations égales voire supérieures à ce qu’offrent les meilleurs smartphones de sa gamme. Ses deux faiblesses principales restent sa mémoire interne insuffisante et sa qualité de photo qui lui fait cruellement défaut.  Les points forts par contre se classent du côté du design bien entendu, de la finesse, du poids, de la réactivité et de la qualité de l’écran. En bref,  une affaire intéressante à ne pas laisser passer.

Que pensez-vous de ce l’Alcatel One touch Idol alpha ? Dites-le nous dans les commentaires.

 Par Claire de MeilleurMobile

 

 ____________________________________________________

Alcatel One Touch Idol 2 Mini : les meilleurs prix du moment

Test de l’Alcatel One touch idol alpha
Noter cet article

2 COMMENTAIRES

  1. Je trouve le design de ce téléphone très réussi, je l’ai acheté a la Fnac et pas à 500€, mais à 349€ =) et à ce prix là je trouve que ça vaut le coup. J’ai choisi son téléphone pour son design et sa simplicité d’utilisation et aussi parce que je ne voulais pas avoir un Iphone excessivement cher, et j’ai était heureuse de voir que Alcatel proposait ce téléphone.
    Pour ma part je le recommande.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here