Test du HTC Desire Eye

0

Le HTC Desire Eye est le premier selfiePhone. Mais est ce qu’il a un autre intérêt que ses capteurs photos ? Réponses dans notre test 

Si on ne peut pas passer à côté d’une tendance de la téléphonie c’est bien le selfie. Même les hommes les plus puissants du monde sont adeptes de cette façon de prendre des photos. Narcissique pour certains, amusant pour d’autres, le selfie fait des nombreux adeptes. Mais on ne peut pas vraiment dire que nos téléphones soient adaptés à cette manière de prendre des autoportraits . Les capteurs photos avant sont en général de mauvaise résolution et il n’y a pas de flash LED permettant de prendre des autoportraits en faible luminosité. Mais çà, c’était avant. HTC a bien compris la tendance et a décidé de produire le premier selfiephone, le HTC Desire Eye. Il est équipé d’un capteur photo frontal de 13 Mpx et d’un flash LED ! Mais outre ses attributs photos qui font de lui un téléphone unique, est ce que le HTC Desire Eye est un bon smartphone ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test .

HTC Desire Eye, test du design et de l’ergonomie : 7.5/10

On est bien loin du design du HTC One M8 , le dernier smartphone haut de gamme de la firme. En même temps, quand on produit le premier selfiephone on s’adresse plus à un public jeune qu’à des utilisateurs voulant avoir un bel objet entre les mains. La cause de ce sentiment, tout d’abord les matériaux utilisés. On est sur un téléphone favorisant le plastique avec un dos en polycarbonate. Si nos confrères on remarquait une facilité à prendre les traces de doigts sur les versions sombres, sur celle que nous avons eu en test (la version blanche et rouge) , on a remarqué qu’elle tachait un peu. Mais l’avantage du polycarbonate, c’est que vous pourrez facilement faire disparaître les éventuelles taches avec un peu d’huile de coude (oui, on a bien révisé nos expressions de grands-mères) .

Au niveau des dimensions, le HTC Desire Eye est dans l’air du temps. Un écran de 5,2 pouces (151,7 x 73,8 x 8,5 mm) pour un poids de 154 grammes .  En parlant d’écran, il a une résolution assez correcte. C’est un Super LCD d’une résolution de 400 ppp. On n’est pas sur une des meilleures qualités d’écran du marché mais franchement cela fait très bien l’affaire si cela n’est pas un critère déterminant de votre achat. 

Sur les tranches, on retrouve les boutons de volume ainsi qu’un bouton de verrouillage. On regrette que ce dernier ne soit pas plus épais ou ne possède pas une forme différente. Sans regarder ses mains, la similitude entre les deux types de bouton peut s’avérer trompeuse. D’ailleurs ce n’est pas la seule confusion que nous avons eu avec les boutons du HTC Desire Eye. Comme à son habitude, il n’y a pas de bouton physique en façade. Mauvais réflexe, on a souvent pris l’APN en façade comme un bouton central (c’est là qu’on se tape la honte).

On allait oublier un bouton. Il existe un troisième bouton physique sur cette tranche qui permet de prendre des photos. Assez pratique et on verra un peu plus bas pourquoi.

Sur l’autre tranche, on retrouve deux ports. Un micro-SD et l’autre pour insérer une Nano SIM . Les trappes qui protègent les deux ports sont assez compliqué à retirer et à remettre correctement. Elles ont au moins l’avantage de ne pas nécessite un tiers accessoire pour pouvoir retirer soit la carte mémoire soit la SIM.

Pourquoi il y a des trappes autour des différents ports, c’est parce que le HTC Desire Eye est le premier smartphone HTC à être water-résistant. Il peut être immergé sous 1m30 d’eau pendant 30 minutes max. Une caractéristique plus de secours qu’une véritable fonctionnalité à part entière.

C’est en prenant en compte cette dernière caractéristique que le bouton physique pour prendre des photos devient très utile. Un peu comme les Sony Xperia Z qui ont adopté cette technique, le bouton physique permet de prendre des clichés sous l’eau. L’écran tactile ne fonctionnant pas étant immergé, vous pourrez immortaliser vos meilleurs plongeons grâce à ce bouton.

HTC Desire Eye, test des fonctionnalités : 08/10

Le HTC Desire Eye est sous Android KitKat. Même s’il devrait rapidement passer sous Android L . C’est d’ailleurs pour cela qu’on remarque assez peu d’évolution dans la surcouche logicielle de HTC, la Sense 6 . On notera tout de même des fonctionnalités assez plaisantes, comme le mode pour enfants ou encore la fonction « double-tap » . Si vous ne connaissez pas cette dernière, elle permet de déverrouiller votre écran en tapant deux fois sur la dalle. Une fonction assez pratique qui devient vite indispensable.

On préfère le préciser, car ce n’est malheureusement pas le cas de tous les téléphones qui sortent en ce moment, le HTC Desire Eye est compatible avec la 4G.

HTC Desire Eye, test du Multimédia : 09/10

Voici la partie la plus intéressante sur ce test du HTC Desire Eye. Vous l’aurez compris, il est équipé d’un double capteur de 13 Mpx . Vous avez la même résolution en façade que sur le dos du téléphone. A cela, il faut rajouter que les deux APN sont accompagnés d’un double flash LED chacun. Enfin un vrai capteur photo en façade et surtout enfin un flash LED en façade !

Sur la résolution des photos, on est quand même loin des meilleurs photophones du marché, mais cela fait l’affaire. La gestion de la luminosité est parfois aléatoire. Au moins, avec les deux doubles flash LED, vous pourrez faire vos clichés dans n’importe quelle configuration, même en basse luminosité.

Naturellement, le logiciel photo a également été travaillé. Vous pouvez par exemple prendre une photo avec le capteur avant et avec le capteur arrière en même temps. Assez pratique pour immortaliser un moment à deux.

Un capteur frontal de bonne résolution  c’est pour les selfies mais pas que. Vous pouvez également filmer en Full HD ! Si vous êtes adeptes des visioconférences, on va enfin pouvoir vous reconnaître devant votre téléphone.

Naturellement, le HTC Desire Eye est équipé du fameux système BoomSound. A vrai dire, quand on a commencé à l’observer on s’est dit que HTC l’avait supprimé. Ce n’est pas le cas, ils ont rendu les haut-parleurs beaucoup plus discrets. Au lieu d’avoir deux grilles sur la face avant, vous trouverez sur le HTC Desire Eye une petite bande entre le haut de téléphone et l’APN. Mais ne vous inquiétez pas, ce changement de disposition ne change en rien des performances du BoomSound. Vous aurez toujours un son puissant et clair qui sortira de votre smartphone HTC.

HTC Desire Eye, test de la puissance et de l’autonomie : 08/10

Ok, le HTC Desire Eye est vraiment top au niveau multimédia, mais qu’est ce qu’il a dans le ventre ? Il est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,3 ghz. Il arrive à délivrer 2 Go de mémoire vive. Même si ce n’est pas un monstre de puissance, il tient complément la route. En le testant sur différents jeux, nous n’avons pas vraiment ressenti de ralentissement particulier.

Important pour la fluidité du téléphone, la mémoire interne. Elle est d’origine à 16 Go mais vous pouvez l’étendre jusqu’à 128 Go avec une carte mémoire micro  SD.

Au niveau de l’autonomie, le HTC Desire Eye est équipé d’une batterie de 2400 mAh. Même si sur le papier cela peut faire peur, la gestion de l’énergie est assez optimisée pour avoir vraiment de bonnes performances. Vous pouvez compter une bonne journée d’utilisation intensive sans avoir besoin de le recharger. En même temps, il vaut mieux car le HTC Desire Eye est uniblock. Ce qui veut dire que vous ne pouvez pas remplacer votre batterie si elle ne fait plus l’affaire.

Note globale du HTC Desire Eye : 08/10

Quel bilan faire pour ce smartphone vendu 500€ ? Le HTC Desire Eye est un bon téléphone. Puissant, endurant, sa note s’envole complètement avec la partie Multimédia où il excelle. Il faut noter quelques fautes de goût, comme les boutons disposés sur la tranche, un écran moyen,  ou encore le fait que le téléphone soit en un bloc. Mais cela en fait un smartphone solide. Il conviendra très bien à un jeune public surtout pour son côté selfiephone mais résumé le HTC Desire Eye à cette fonctionnalité serait l’insulter. C’est vraiment un bon téléphone, qui le sera encore mieux quand il recevra Android L .

> voir la fiche technique du HTC Desire Eye

Vous avez une question à poser à notre testeur ? Posez là en commentaire 

Test du HTC Desire Eye
Noter cet article
htc desire eye etoile 100x70 - Test du HTC Desire Eye

8/10

HTC Desire Eye

Les Plus

  • Multimédia
  • bonne autonomie
  • water résistant

Les Moins

  • un téléphone mono-bloc
  • des boutons physiques à améliorer
  • un écran moyen

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here