[ TEST ] Google Pixel 3 XL : a-t-il vraiment ce qu’il faut pour s’imposer sur le marché ?

0

Nous avons testé le Google Pixel 3 XL pendant deux mois. Peut-on vraiment le qualifier d’anti-iPhone ou d’iPhone sous Android ? Voyons voir.

Google Pixel 3 et Google Pixel 3 XL
Google Pixel 3 et Google Pixel 3 XL

La troisième génération de Pixel est la première à débarquer en France. Celle-ci se compose du Google Pixel 3 lancé à 859 euros et du Google Pixel 3 XL commercialisé à 959 euros (peut-être accompagnés prochainement des Google Pixel 3 Lite et Pixel 3 XL Lite). Après une prise en main concluante, nous avons décidé de nous attardez un peu plus sur la version la plus grande avec son encoche mémorable.

Présentation du Google Pixel 3 XL

Les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL partent sur un design très proche de la précédente génération avec ce fameux ton bicolore sur la face arrière. Si le Pixel 3 possède une face avant visuellement similaire, le Pixel 3 XL ose l’encoche et pas la plus discrète.

Ce dernier adopte un écran P-OLED de 6.3 pouces au format 18.5:9 d’une définition de 1440 x 2960 pixels et d’une résolution de 523 ppp. Compatible HDR10 et DCI-P3, il affiche un ratio taille-écran de 82.8%.

Fonctionnant sous Android 9.0 Pie, le Google Pixel 3 XL possède un processeur Qualcomm Snapdragon 845 couplé à 4 Go de mémoire vive et à 64 ou 128 Go de mémoire interne non-extensible.

Pas de quadruple, de triple ou de double capteur photo à l’arrière du Pixel 3 XL de Google, il se contente d’une seule caméra de 12.2 millions de pixels avec une ouverture à f/1.8. Par contre à l’avant, c’est une double caméra de 8 millions de pixels (f/1.8 et f/2.2) qui se charge des selfies.

Design : Google se démarque bien

Le Google Pixel 3 XL est difficile à imiter. À l’arrière, le géant américain opte une nouvelle fois pour un verre mat sur une partie et brillant sur l’autre. Les finitions sont toujours excellentes et les maniaques seront rassurés en remarquant que les traces de doigts ne s’incrustent pas. Google a cédé à la mode de l’encoche uniquement sur son Pixel 3 XL et on ne va pas se le cacher, c’est laid. En plus de ça, il est loin d’être borderless et la bordure inférieure est très 2016. Autrement dit, elle est épaisse. Pour compenser, ce smartphone propose deux haut-parleurs mais il n’y a pas de reconnaissance faciale. Il faut se contenter d’un lecteur d’empreintes digitales, situé à l’arrière du terminal, qui est réactif.

Il faut également s’habituer au positionnement des commandes physiques sur la tranche droite du téléphone qui est l’inverse de ce qui est proposé habituellement sur le marché. En effet, le bouton de déverrouillage est au-dessus des boutons de volume. Néanmoins, le Google Pixel 3 XL tient bien en main et reste agréable à manier au quotidien.

Écran : du P-OLED qui tient très bien la route

La dalle de 6.3 pouces du Google Pixel 3 XL est excellente et offre l’une des meilleures expériences du marché. OLED oblige, l’écran affiche un contraste infini. Les couleurs sont réalistes mais la luminosité est loin d’égaler la concurrence. Elle n’est tout simplement pas assez élevée pour profiter de tous nos contenus en plein soleil. Néanmoins, c’est un excellent compagnon pour regarder des vidéos et jouer à des jeux vidéo d’autant plus que la partie son envoie du lourd.

Son : c’est très propre

Nous vous l’avons dit plus tôt, ce n’est pas pour rien que le Google Pixel 3 XL a une grosse encoche et une épaisse bordure inférieure. En effet, il intègre deux haut-parleurs pour un son stéréo de très grande qualité. Ce smartphone n’a aucun mal à terrasser la concurrence avec cet équipement qui diffuse un son dénué de distorsions même poussé à fond.

Le Google Pixel 3 XL fait l’impasse sur le port mini-jack 3.5 mm. On prend donc notre petit adaptateur USB-C et on pousse la chansonnette. Là aussi, le smartphone de la firme de Mountain View diffuse un très bon son avec peu de fioritures.

Performances : qui avait dit qu’il fallait plus de 4 Go pour être fluide ?

Le Google Pixel 3 XL est animé par une puce Qualcomm Snapdragon 845 (4 Kyro 385 Gold à 2.5 GHz et 4 Kyro 385 Silver à 1.6 GHz). Il se contente de 4 Go de mémoire vive et il a bien raison puisqu’il peut absolument tout faire tourner sans aucune difficulté et sans surchauffer ! À l’instar des iPhone d’Apple, il profite d’une excellente optimisation et peut donc se contenter de cette configuration technique.

Les amateurs de jeux vidéo seront pleinement satisfaits car le Google Pixel 3 XL possède la très bonne puce Adreno 630. Les parties de PUBG Mobile, de Tekken et d’Asphalt 9 ne souffrent d’aucun ralentissement.

Bonjour Android, juste Android, pas de surcouche sur le Google Pixel 3 XL qui nous offre une interface pure, très pratique et parfaitement optimisée. Pour retrouver les 5 applications que vous utilisez le plus souvent, il vous suffit de dérouler le tiroir d’applications. La navigation par gestes est, par ailleurs, très plaisante. Enfin, le Pixel 3 XL est aussi un smartphone qui se presse et en effectuant cette manipulation, on accède à Google Assistant. Là encore, c’est plutôt bien pensé.

Photos : une réussite

Un seul capteur dorsal, c’est ce que propose Google et c’est amplement suffisant pour nous impressionner puisque le Pixel 3 XL bénéficie d’un excellent traitement logiciel. On retrouve également un autofocus Dual Pixel avec détection de phase intégrée, un stabilisateur optique et un flash dual LED.

En extérieur, il réalise des prouesses invraisemblables et offre des tableaux de grands maîtres réalistes et bourrées de détails. Mais si vous voulez vraiment être bluffé par cette caméra, rendez-vous la nuit. Le Google Pixel 3 XL capture la lumière environnante avec brio et sert des clichés tout aussi précis dans des conditions de basse luminosité. Le zoom numérique du flagship ne s’en sort pas si mal et parvient à tenir tête à la concurrence. Le mode portrait est aussi une réussite avec un découpage réalisé au fusain.

En façade, on part sur une double caméra permettant, entre autres, de réaliser des selfies de groupe plutôt convaincants de jour comme de nuit. Là aussi, le mode portrait s’avère séduisant.

Le Google Pixel 3 XL possède l’une des fiches techniques les plus solides du marché. Il propose une expérience sobre et fluide sur Android. Sa partie photo est exemplaire et produit des clichés d’une rare beauté dans des conditions de basse luminosité. Il lui reste toutefois quelques points à perfectionner. On pense notamment à la luminosité de l’écran et au design du téléphone. Puis un smartphone à ce prix sans reconnaissance faciale, ce n’est pas normal.

[ TEST ] Google Pixel 3 XL : a-t-il vraiment ce qu’il faut pour s’imposer sur le marché ?
3.4 (68%) 5 votes
Google Pixel 3 et Google Pixel 3 XL

7.5/10

Google Pixel 3 XL

Les Plus

  • La pureté de l'interface
  • Des performances élevées
  • Une partie photo exemplaire

Les Moins

  • Une encoche disgracieuse
  • Un écran pas assez lumineux
  • Pas de reconnaissance faciale

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here