Test du Samsung Galaxy Alpha

0

Samsung-Galaxy-Alpha-avec-stample

Le Samsung Galaxy Alpha est un smartphone qui marque un tournant pour Samsung. Est ce qu’il faut l’acheter ? Réponse dans notre test 

Note globale du Samsung Galaxy Alpha : 15/20

Le Samsung Galaxy Alpha est le premier d’une longue série d’après les dirigeants Samsung. Un nouveau smartphone haut de gamme pour la marque coréenne qui a la particularité de trancher, niveau design, avec ceux déjà commercialisé sous la marque Samsung.

L’autre particularité du Samsung Galaxy Alpha, c’est qu’il a été conçu pour contrer la sortie de l’iPhone 6. Présenté quelques semaines avant, il a été rapidement qualifié d’iPhone Killer. D’une part au niveau du design, il ressemble à un mix entre le Samsung Galaxy S3 et l’iPhone 5S, puis au niveau des caractéristiques. Samsung, habitué de produire des smartphones puissants, c’est cette fois-ci aligné sur les caractéristiques d’Apple. Est ce que le Samsung Galaxy Alpha concurrence vraiment l’iPhone 6 ? Est ce qu’il vaut le coup par rapport aux smartphones de sa gamme ? Est ce qu’il apporte plus de nouveautés qu’une avancée au niveau design ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test.

Samsung Galaxy Alpha, test du design et de l’ergonomie : 17/20

On l’a dit en introduction, l’un des attraits de ce nouveau Samsung est son design. C’est la première fois qu’ils abandonnent le plastique pour arborer des bords en aluminium. Même si sur les photos on peut penser que le dos est également en aluminium, ce n’est pas le cas. Il est bien en plastique, mais son traitement lui donne un aspect assez agréable. Si on devait résumer ce nouveau design, on dirait que le Samsung Galaxy Alpha est un mix entre le Samsung Galaxy S3 et l’iPhone 5S. On retrouve des classiques de Samsung, comme le capteur photo qui dépasse de la coque arrière ou encore la batterie amovible, mais aussi des caractéristiques de l’iPhone 5S comme les bords arrondis ou encore les boutons sur les tranches.

L’avantage de ce type de mix, aluminium plastique, c’est qu’on a l’impression d’avoir un smartphone solide et de bonne qualité. La seule critique qu’on peut lui faire sur la prise en main c’est son poids. Le Samsung Galaxy Alpha est léger, très léger. Il ne pèse que 115g ! Mais le comble c’est qu’il est trop léger. Quand on l’a en main, on a vraiment l’impression d’avoir une « copie » de téléphone. Ce n’est qu’un point de vue, mais on aime bien quand les smartphones pèsent un peu plus lourd.

Sur la face avant du Samsung Galaxy Alpha, on retrouve bien les codes esthétiques de la marque, avec notamment le logo en haut du téléphone. Samsung a réussi , dans des dimensions plus petites que les standards actuels (132.4*65.5*6.7mm), à équiper l’Alpha d’un écran Super AMOLED de 4.7 pouces. Pour vous donner un ordre d’idées, l’iPhone 6, qui est un peu plus grand, a 66% de sa face avant couverte par l’écran, contre 70% pour le Samsung Galaxy Alpha. On retrouve donc ici un écran AMOLED qui a la caractéristique de retranscrire des couleurs vives et intenses. Si vous n’aimez pas ce type d’écran, sachez que Samsung a installé un paramétrage qui permet de régler le type d’affichage que vous voulez (AMOLED à classique par exemple).

Seul bémol de cette face avant, une LED qui vous indique des notifications. Si le principe est connu et apprécié, son intégration sur le Samsung Galaxy Alpha laisse à désirer. La LED est cachée derrière le plastique ce qui donne un rendu qu’on n’aime vraiment pas. Mais après tout ce n’est peut être qu’une question de goûts.

Samsung Galaxy Alpha, test des fonctionnalités : 14/20

Au niveau des fonctionnalités, on va aller du plus négatif au plus positif. Tout d’abord, le Samsung Galaxy Alpha s’est calqué sur le mode Apple. Il n’est pas équipé d’un port Micro SD. La mémoire du téléphone n’est pas extensible. Limitée à 32 Go, il y a de disponible uniquement 26 Go quand on enlève le système d’exploitation et les applications indispensables à son bon fonctionnement. A l’heure d’aujourd’hui le Samsung Galaxy Alpha existe en une seule version. Si vous avez besoin d’une plus grande mémoire, il faudra vous adresser vers un autre modèle.

L’autre déception de ce Samsung Galaxy alpha est le fait qu’il ne soit pas étanche. Caractéristique du Samsung Galaxy Note 4 et du Samsung Galaxy S5, elle n’a pas été reprise sur l’Alpha. Son design et les matériaux choisis ont certainement pesé pour faire ce choix.

Un autre reproche qu’on peut faire au Samsung Galaxy Alpha, mais qu’on fait à tous les smartphones haut de gamme de Samsung c’est la quantité de fonctionnalité. On pourrait passer sa vie à découvrir des nouvelles astuces avec son smartphone. Le menu de paramétrage est profond et complexe. On peut s’y perdre facilement. La preuve que Samsung en fait trop, les applications. Entre celles de Google et celles du constructeur, on se retrouve avec des applications en doublons qui ont la même fonctionnalité (une Google et l’autre Samsung). Pas vraiment intelligent surtout quand on sait que la mémoire du téléphone est limitée et non extensible…

Mais il n’y a pas que du négatif rassurez-vous. Le Samsung Galaxy Alpha est équipé d’un lecteur d’empreinte digital assez efficace. Le côté santé est également présent. Il est équipé d’un cardio-fréquencemètre transformant votre smartphone en un coach sportif. La cerise sur le gâteau et naturellement sa compatibilité avec la 4G + . Quand on voit la rapidité à laquelle elle est installée, on se dit que la compatibilité avec la 4G LTE sera rapidement un critère déterminant dans le choix d’un smartphone.

Samsung Galaxy Alpha, test du Multimédia : 13/20

Samsung n’a pas vraiment misé sur le Multimédia pour convaincre ses futurs clients. Il est équipé d’un capteur de 12 Mpx qui manque cruellement de précision. Le fait qu’il n’y est pas de stabilisateur d’images, les photos manquent de netteté . C’est d’ailleurs également le cas sur la captation en 4K. C’est bien qu’elle soit présente par contre le rendu n’est pas terrible. Concrètement, le Samsung Galaxy Alpha vous dépannera mais ne remplacera pas un appareil photo numérique.

Concernant le son, le haut-parleur, situé sur le bas du téléphone est limité. Déjà d’être mal placé (notamment pour le visionnage de vidéos), il sature et déforme le son dès que le niveau est à fond. A revoir donc.

Samsung Galaxy Alpha, test de la puissance et de la rapidité : 16/20

Le Samsung Galaxy alpha est équipé d’un processeur maison. Un octo-coeur cadencé à 1.3 Ghz qui dégage  2 Go de mémoire vive. Il est globalement très fluide. Même en jouant à des jeux très gourmands en ressources, il n’a jamais ralenti. Même mieux, pendant que certains haut de gamme réduisent la qualité de l’image pour assurer la fluidité, le Samsung Galaxy Alpha ne flanche pas. Le seul signe de faiblesse est un peu de chauffe sur une longue durée de jeux mais rien de bien gênant.

Là par contre où c’est dérangeant, c’est au niveau de l’autonomie. La finesse de l’appareil associée à un écran AMOLED très gourmand, font que la batterie de 1860 mAH est très limite. En utilisation normale vous pourrez tenir une journée en activité. Par contre si vous êtes toujours sur votre téléphone, il aura des difficultés à tenir jusqu’à la prochaine recharge.

Note globale du Samsung Galaxy Alpha : 15/20

Vendu à 550€, le Samsung Galaxy alpha est un smartphone à la limite du haut de gamme et du moyenne gamme. En s’alignant sur les caractéristiques de l’iPhone 6 (100e de plus) , le Samsung Galaxy alpha n’a pas les armes pour concurrencer les meilleurs téléphones du moment. Il reste tout de même un bon appareil qui satisfera ceux qui n’ont pas une utilisation accrue du multimédia.

> Voir la fiche technique du Samsung Galaxy alpha

Vous avez une question à poser à notre testeur ? Posez là en commentaire 

Test du Samsung Galaxy Alpha
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here