Test du Nokia XL

0

nokia-xl-700x350

Nokia a tout juste été racheté par Microsoft. Nokia avait fait le choix de passer l’ensemble de ses smartphones sous Windows Phone. Mais pour attaquer les marchés émergents il fallait proposer des smartphones avec des caractéristiques revues à la baisse. Nokia s’est appuyé sur Android qui a été totalement revue avec une nouvelle interface dont le Nokia XL. Mais que vaut ce smartphone d’entrée de gamme ? Réponse dans ce test.

Note globale : 9,5/20

Nokia avait hésité pour produire des smartphones Android. Ils ont préféré choisir Microsoft et Windows Phone estimant le marché moins bouché. Au final Nokia s’est fait racheter par Microsoft malgré le succès critique et commercial allant croissant. Pour attaquer l’entrée de gamme, Nokia a préféré s’appuyer sur Android avec une interface totalement repensée collant à l’esprit Windows Phone. Le Nokia XL en est le parfait exemple. Mais que vaut-il ? Réponse dans notre test.

Design et ergonomie : 9/20

Le design du Nokia XL comme le reste de la gamme X est assez particulier. Ils possèdent des bords francs et carrés. On pourrait le comparer à une brique de Lego, l’épaisseur de 10,9 mm ne joue pas en sa faveur. Les bords sont légèrement arrondis pour éviter d’être coupants. Les couleurs flashy renforcent cet aspect de jouet. On a vraiment la sensation de se retrouver face à un smartphone pour enfants. Néanmoins la prise en main est plutôt bonne et l’appareil tient bien en main. On a une sensation de solidité à la manière… d’une brique. Les boutons sur le côté du Nokia XL sont très simples avec celui de mise en veille et du volume, une prise jack pour les casques audio et une prise mico-USB pour le recharger.

L’écran du Nokia XL est assez mauvais par rapport à ce qui se fait aujourd’hui, même pour de l’entrée de gamme. Il s’agit d’un écran 5 pouces avec définition standard, ce qui donne une résolution très faible de 187 pixels par pouce. On peut distinguer les pixels et l’affichage n’est pas très agréable. La luminosité est un peu faiblarde mais les angles de vision sont corrects pour un smartphone de cette gamme. Si vous avez l’habitude d’utiliser un smartphone de milieu ou haut de gamme vous aurez du mal à vous faire à celui du Nokia XL. Le tactile a également un peu mal parfois à réagir et donne une sensation de latence.

La coque est amovible et même interchangeable, vous pouvez ainsi changer la couleur en fonction de votre humeur. En dessous se trouve un double port SIM, un port micro-SD et une batterie amovible.

Fonctionnalités : 10/20

Le Nokia XL inaugure donc Nokia X Plateform, le nom de cette version d’Android totalement modifiée. Un habitué du système d’exploitation de Google aura du mal à le reconnaître. Il est censé rappeler les tuiles de Windows Phone mais ici point de tuiles dynamiques, tout est statique. L’écran de verrouillage affiche l’ensemble des notifications reçues, la barre des notifications connue sous Android ne sert que pour les accès rapides et ne comporte pas de notifications. L’écran principal ne contient qu’une page et affiche toutes les fonctionnalités du smartphone. Les applications peuvent être organisées en deux tailles différentes comme sur Windows Phone.

Ici point d’accès au Google Play Store puisqu’aucun services de Google n’est intégré. Il s’agit d’un Store différent où sont listées quelques applications populaires mais le catalogue est bien maigre. Vous aurez accès à des boutiques concurrentes mais elles aussi peu fournies. Néanmoins si vous possédez le fichier d’une application Android vous pourrez l’installer et l’utiliser sur le Nokia XL. Nokia a pensé à intégrer ses solutions comme Here Maps ou Nokia MixRadio.

L’espace de stockage est de seulement 4 Go mais vous pouvez l’étendre grâce à une carte micro-SD jusqu’à 32 Go. Niveau connectivité, il faudra se contenter du Wifi b/g/n, du Bluetooth 3 et de la 3G jusqu’à 7,2 Mbits. Ce qui est bien faible aujourd’hui. La qualité d’accroche du réseau est en revanche bonne.

Appareil photo/vidéo : 10/20

Contrairement au X, le Nokia XL embarque un capteur à l’avant et à l’arrière. Néanmoins ne vous attendez pas à des miracles. Les 5 millions de pixels sont juste suffisants pour proposer des photos de qualité intermédiaires dans de bonnes conditions. En faible luminosité, le flash ne sera pas d’un grand secours. De toute façon vu la faible résolution de l’écran faire de bonnes ou de mauvaises photos ne changera rien puisque vous ne verriez pas la différence. La caméra avant est équipé d’un capteur de 2 millions de pixels ce qui est correct.

Puissance et rapidité : 9/20

Le Nokia XL est équipé d’un processeur d’entrée de gamme d’ancienne génération avec un double cœur. Ce processeur est inférieur au Samsung Galaxy S2 sortie en 2011 ! C’est donc loin d’être un foudre de guerre. Vous constaterez parfois des ralentissements, des lenteurs si vous ajoutez à cela le manque de réactivité du tactile que nous citions plus haut vous aurez parfois de quoi vous arracher les cheveux. N’espérez pas jouer aux jeux dernier cri, même en diminuant les effets au maximum les images saccaderont.

Pour l’autonomie, elle est plutôt correcte vous pourrez tenir la journée mais il faudra tout de même penser à recharger votre Nokia XL tous les soirs.

Note globale : 9,5/20

Au final Nokia a voulu faire des compromis pour le proposer à 131 euros. Trop à notre goût. L’expérience utilisateur est compliquée et parfois difficile. On ne comprend pas non plus cette stratégie d’une nouvelle gamme pour l’entrée de gamme alors que Windows Phone est capable de tourner sous tout type de téléphone. Il existe également la gamme Asha qui est suffisante pour un début dans le monde des smartphones. Pour ce même tarif, on trouve des produits concurrents proposant des caractéristiques supérieures. Dommage parce que l’adaptation d’Android est assez réussie et on sent que Nokia a passé beaucoup de temps pour travailler cette nouvelle interface utilisateur.

 

Par Romain de MeilleurMobile

 ____________________________________________________

Nokia XL : les meilleurs prix du moment

Test du Nokia XL
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here