Test Casque Yamaha HPH-M82

0

Si vous êtes à la recherche d’un casque, nous avons testé le Yamaha HPH-M82. Voici ce que nous en pensons. 

Note globale du Yamaha HPH-M82 :  7 /10

Yamaha, aussi bien réputé pour ses pianos que pour ses motos, l’est un peu moins en ce qui concerne ses casques audio. La marque nous présente donc ce supra-aural, nommé Yamaha HPH-M82, positionné dans l’entrée de gamme de son catalogue.  A moins de 80 euros, que vaut se casque audio ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test.

Un design original

HPH M82 vu de coté

 

Ce casque est un supra-aural, c’est-à-dire que les oreillettes n’englobent pas entièrement les oreilles. Cette constitution permet d’obtenir un produit léger sans écorcher la qualité sonore.

La firme spécialisée dans les pianos a mis le paquet sur le Design. Le casque est reconnaissable entre mille avec son arceau torsadé au niveau des oreillettes, sur lequel figure le logo de la marque. En plus d’être élégant, il prend un caractère fashion car pas moins de six coloris sont proposés. Ils sont vifs, agréables à l’œil même si l’on convient que cela ne correspond pas à tout le monde.La finition n’est pas mal non plus avec une structure métallique entourée d’un plastique solide.

Vous avez la possibilité de régler l’arceau, qui s’ajuste à votre tête avec son système cranté facile à manipuler. Malgré sa taille réduite, le casque s’adapte même au plus grand crâne. Le cable est rond mais assez épais pour ne pas torsader. Il mesure 1m20, et possède à son extrémité une prise mini jack 3,5 mm. Au milieu du câble une commande pour iPhone et iPod, ainsi qu’un micro prennent place. 

Gros point négatif, c’est le manque d’accessoires. Pas de housse, par exemple seulement un adapteur jack 6,5 mm pour brancher l’appareil à amplificateur Hi-Fi.

Une bonne ergonomie

casque yamaha hph m82

Avec un poids de seulement 150 grammes, le casque est léger et ne pèse pas sur votre tête. L’utilisation est confortable, il tient bien sur le crâne sans bouger dans tous les sens.

Le revers de la médaille, c’est qu’au bout de quatre heures d’utilisation, les oreillettes appuient sur vos oreilles. La mousse utilisée est un peu trop légère pour ne pas s’enfoncer aux bouts de quelques heures.

Cette mousse peu fiable ne permet pas une bonne isolation sonore. La conception du casque est étrange puisqu’il est dit fermé. Mais la coque quasiment plate n’est pas totalement recouverte par la surface en nylon, laissant l’air passée. Il se rapproche donc plutôt d’une architecture semi-ouverte, qui permet une écoute plus fidèle, sans avoir l’impression d’être enfermé dans un vase clos. Malheureusement cela a une autre conséquence que nous allons vous décrire.

Un son précis mais qui manque d’équilibre

hph m82 deux

Le Yamaha HPH-M82 souffre donc de sa mauvaise isolation. Il faudra monter le son pour écouter vos morceaux dans un environnement bruyant. Pourtant, il ne manque pas de puissance, car en contrepartie vos voisins entendront distinctement ce que vous écoutez. Malgré tout, l’écoute est détaillée, précise avec des médiums et des aigus bien rendus. Les basses passent un peu à la trappe avec cette conception, mais nous n’avons pas obtenu les mêmes résultats suivant les appareils sur lesquels il était branché. Avec un PC, le casque manque de basses et se montre généreux dans les aigus (sans sibilance heureusement), tandis que sur un smartphone les graves sont plus présents, avec des aigus un peu en retrait. Néanmoins, l’écoute reste précise dans tous les cas.

Yamaha oblige, le casque se conduit bien avec de la musique classique ou du jazz. Son manque de basses ne lui permet pas de privilégier les genres friands de ce type de sonorité comme l’électro ou le reggae. Sa précision permet tout de même vous attaquez aux autres genres sans problème.

Note globale du Yamaha HPH-M82 :  7/10

En conclusion, le Yamaha HPH-M82 souffre principalement de sa conception d’isolation. Il faudra préférer les endroits calmes pour écouter vos morceaux dans de bonnes conditions. Il est tout de même capable de vous suivre dans vos déplacements. Monter le son n’est pas véritablement un problème car les sonorités ne sont pas agressives. La retranscription sonore est bonne, fidèle,  même si elle manque de basses. Assez surprenant pour un casque à moins de 100 euros.  Le confort est au rendez-vous, il baissera seulement après plusieurs heures d’utilisation. Son gros point fort, c’est son design inimitable. Avec son rendu sonore plus que correct bien que perfectible, Yamaha réalise un bon produit dans cette gamme de prix.

Caractéristiques du Yamaha HPH-M82 :

Caractéristiques techniques :
– Modèle supra-auriculaire, de type dynamique clos
– HP de 4 cm de diamètre (néodyme)
– Impédance : 40 ohms
– Pression sonore max : 105 dB (300 mW)
– Réponse en fréquence : de 20 à 20.000 Hz
– Poids : 150 grammes
– Câble compatible iOS
– Finition en 6 coloris

– Prix : 69 Euros

Voir la fiche technique du Yamaha HPH-M82
/

Vous n’avez pas trouvé l’information que vous recherchez ? Posez vos question en commentaire.

Test Casque Yamaha HPH-M82
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here