[ TEST ] Asus ZenFone 6 : un smartphone maîtrisé de bout en bout

0

Avec son Asus ZenFone 6, le constructeur taïwanais montre qu’il a les capacités de revenir dans la course. Voici notre test du smartphone à double caméra rotative.

[ TEST ] Asus ZenFone 6 : un smartphone maîtrisé de bout en bout
Asus ZenFone 6
Bons smartphones, manque de communication, voici le problème qu’Asus a eu l’an passé avec ses ZenFone 5, ZenFone 5z et ZenFone 5 Lite. Impossible pour la marque asiatique de se hisser à la hauteur d’une concurrence acérée avec des téléphones incapables de se démarquer de ses rivaux que ce soit par le design ou la configuration technique. Plutôt que de sortir trois smartphones, Asus a fait le pari audacieux de ne lancer qu’une seule copie en 2019 et cette fois, le constructeur semble avoir pris la bonne décision avec son Asus ZenFone 6.

Présentation de l’Asus ZenFone 6

L’Asus ZenFone 6 occupe le milieu de gamme avec trois variantes. Comptez 499 euros pour la version 6 + 64 Go, 559 euros pour la version 6 + 128 Go et 599 euros pour la version 8 + 256 Go. Par contre, ses caractéristiques sont très proches de celles d’un haut de gamme. En effet, le ZenFone 6 possède un processeur Qualcomm Snapdragon 855. Cette puce figure sur les smartphones les plus premium du marché comme le OnePlus 7 Pro ou le Sony Xperia 1. Ce smartphone tourne sous Android 9.0 Pie et l’interface est fournie par une surcouche ZenUI 6.

À l’avant, le terminal opte pour un écran IPS LCD de 6.4 pouces protégé par un revêtement Corning Gorilla Glass 6. Cette dalle est caractérisée par une définition de 1080 x 2340 pixels et une résolution de 403 ppp. De plus, elle prend en charge les technologies HDR10 et DCI-P3. Asus pense aussi à séduire les audiophiles en intégrant des haut-parleurs stéréo et un port jack 3.5 mm à son téléphone.

La partie photo se centre autour d’une double caméra rotative nommée Flip Camera et composée d’un capteur principal de 48 millions de pixels ouvrant à f/1.8 ainsi que d’un objectif ultra grand-angle de 13 millions de pixels ouvrant à f/2.4.

Une grosse batterie de 5000 mAh compatible charge 18W (Quick Charge 4.0) est placée sous le châssis de l’Asus ZenFone 6. Elle peut être rechargée en passant par le port USB-C.

Un design qui sort de l’ordinaire

Si Asus ne révolutionne pas grand chose en plaçant un écran quasiment full borderless sur son téléphone, les moyens pour y arriver sont à louer. En effet, le constructeur a laissé de côté l’encoche pour placer deux caméras dans un module qui n’est pas rétractable mais pivotant. L’intégration de ce système au dos du terminal est bien faite même s’il dépasse légèrement du dos. Il en résulte une épaisseur de 9.2 mm qui ne pose pas vraiment problème au niveau de la prise en main. De même, le poids de l’Asus ZenFone 6 est un peu plus élevé que la normale puisqu’il affiche 190 grammes sur la balance mais au final, celui-ci est bien réparti.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la tranche de droite, le ZenFone 6 propose les commandes habituelles de volume et de verrouillage ainsi qu’un bouton pour activer Google Assistant. Heureusement, ce dernier peut lancer d’autres fonctionnalités. Aucun problème pour accéder à ces boutons qui arrivent directement sur l’index pour les gauchers et sur le pouce pour les droitiers. On a le droit à un lecteur d’empreintes digitales sur le dos de ce téléphone et là aussi, il est idéalement intégré à la coque. Par contre, lorsque vous voulez déverrouiller votre Asus ZenFone 6 et que celui-ci est posé sur une quelconque surface, vous ne pouvez ni utiliser le capteur d’empreintes, ni la reconnaissance faciale. Cela ne nous empêche pas de dire qu’au final, on a un smartphone pensé pour être facilement pris en main et utilisé sans interruption.

Une excellente qualité d’image

L’écran de l’Asus ZenFone 6 occupe 92% de la face avant du terminal. Là encore, c’est une réussite pour la marque taïwanaise qu a bien maîtrisé son sujet. Si ce n’est pas de l’OLED, cette dalle LCD s’avère particulièrement convaincante avec tout d’abord une luminosité suffisamment forte pour regarder des contenus en plein soleil. A contrario, lorsqu’il fait nuit, la dalle s’adapte en conséquence et n’attaque pas les yeux du lecteur. C’est aussi un écran qui est mis en valeur par la justesse des couleurs qu’il affiche. En somme, l’Asus ZenFone 6 offre un excellent confort de lecture.

Les performances d’un flagship killer

Sur le plan technique, l’Asus ZenFone 6 se hisse à la hauteur d’un smartphone très haut de gamme avec sa configuration digne d’un flagship killer à l’instar du Xiaomi Mi 9 ou du OnePlus 7 Pro. Nous avons donc été pleinement séduit par les capacités de ce téléphone ainsi que par la fluidité et la modernité de son interface. S’approchant d’un Android pur, celle-ci assure une navigation claire et intuitive. Du côté des gestes, on a le choix entre deux possibilités : soit du Google Pixel, soit du One UI de Samsung.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans les deux cas, le passage par l’interface est loin d’être un fardeau. En jeu, l’Asus ZenFone 6 est tout aussi séduisant. Les titres les moins avares en ressources tournent parfaitement bien et la chauffe est maîtrisée comme il se doit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des clichés un peu trop saturés qui restent séduisants

Et voici le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau, la frite dans le milk-shake, le pompon sur la Garonne, la fameuse Flip Camera. Avec ce module, Asus cherche à réveiller la créativité qui sommeille plus ou moins en nous. À l’avant comme à l’arrière, le ZenFone 6 nous permet de profiter de la même qualité d’images. Faisant l’aller-retour en moins de deux secondes, le système rotatif ne laisse pas le temps à notre imagination de s’évaporer. À noter qu’il peut également être activé manuellement. En mode panorama vertical ou horizontal par contre, on le laisse faire le travail à notre place et ce n’est pas plus mal puisque les résultats sont beaucoup moins approximatifs.

Voir aussi >> Asus Rog Phone 2 sera conçu avec Tencent

Que l’on soit clair dès le départ, le double module photo de l’Asus ZenFone 6 mise plus sur l’effet « waouh » plutôt que sur le réalisme de ses clichés. De jour comme de nuit, vous allez vite remarquer que la saturation des couleurs est très prononcée. Les responsables sont l’intelligence artificielle et le mode HDR que l’on peut heureusement désactiver. Ah, et on a aussi oublié l’écran qui participe à ce rendu explosif. En laissant de côté ses fonctionnalités, on gagne en réalisme mais on perd en contraste. Bref, le juste milieu n’existe pas sur l’Asus ZenFone 6. Les prises de vue réalisées par ce double capteur sont tout de même très appréciables. La lumière ambiante est capturée avec brio et le piqué est en règle général très bon. On regrette toutefois l’invasion du bruit numérique sur tous les rendus réalisés par l’objectif ultra grand-angle dans des conditions de basse luminosité. Du côté du mode portrait, on a des clichés réussis avec un détourage exécuté au fusain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une batterie de 5000 mAh qui assure

L’Asus ZenFone 6 possède une immense batterie de 5000 mAh. L’autonomie avancée par le flagship de la marque taïwanaise est impressionnante. En utilisation intensive, il franchit sans aucun problème le palier de la journée et demie. Il peut même atteindre les deux jours si vous avez une utilisation plus modérée. Ce smartphone est accompagné d’un chargeur 18W qui permet de recharger complètement la batterie en 1h30 et la moitié en 40 min.

Conclusion

Cette année, Asus a le smartphone idéal pour effectuer une belle percée sur le marché de la téléphonie mobile. Avec sa double caméra rotative, l’Asus ZenFone 6 offre des perspectives illimitées en matière de création de contenus. C’est aussi un véritable flagship killer qui est techniquement aussi impressionnant que le OnePlus 7 et le Xiaomi Mi 9. Quelques points noirs doivent tout de même être mis en lumière. Le fait que le lecteur d’empreintes digitales et que la reconnaissance faciale soient indisponibles lorsque le smartphone est posé ou le fossé qu’il y a entre l’objectif principal et l’objectif ultra grand-angle font partie de ces faiblesses du ZenFone 6.

[ TEST ] Asus ZenFone 6 : un smartphone maîtrisé de bout en bout
4.3 (86.67%) 3 votes
Asus ZenFone 6

8.5/10

Asus ZenFone 6

Les Plus

  • Une double caméra rotative bien intégré
  • La configuration technique d'un flagship killer
  • Son prix

Les Moins

  • Une conception qui rend compliqué le déverrouillage dans certaines conditions
  • Une qualité inégale entre l'objectif ultra grand-angle et l'objectif principal
  • Une accentuation des couleurs un peu trop violente

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here