Snapchat ne met plus en avant Donald Trump

0

Alors qu’aux Etats-Unis Donald Trump a menacé de prendre des mesures pour faire fermer les réseaux sociaux, Snapchat prend ses distances. Le service ne mettra plus en avant les messages du président américain.

Snapchat
Snapchat

Donald Trump contre les réseaux sociaux : round 2. Au début de la polémique concernant la mort de George Floyd, c’est Twitter qui avait tiré le premier. Le réseau social, principal outil de communication du président américaine, avait modéré certains messages de ce dernier incitant à la violence. C’est désormais Snapchat qui se mêle à la danse par le biais d’une lettre envoyée aux médias américain annonçant que le réseau ne ferait plus la promotion de Trump dans sa section Discovery.

Tous les forfaits mobiles disponibles sur MeilleurMobile

Snapchat entre en guerre contre Donald Trump

En soit, aucun des messages incriminés n’est apparu sur Snapchat. La réaction de ce dernier survient après les messages de haine publiés sur Twitter. Un porte-parole de l’entreprise explique : « Nous n’amplifierons pas les voix des personnes qui incitent à la violence raciale ou à l’injustice en leur offrant une mise en avant gratuite dans Discover. » Cela signifie tout simplement que si vous n’êtes pas abonnés à Donald Trump sur le réseau social, vous ne pourrez plus voir les messages du candidat à sa propre succession.

Les meilleures applications à posséder sur son smartphone en 2020

Si le 45è président des Etats-Unis n’a pas encore réagi, son directeur de campagne Brad Pascale s’en est chargé, accusant tout simplement Snapchat de vouloir : « truquer la présidentielle de 2020 ». Il ne fait aucun doute que cette décision va ajouter de l’huile sur le feu, alors que le président cherche à signer un décret visant à limiter l’usage de réseaux sociaux. En effet, en 2016 la plupart d’entre eux et notamment Facebook avaient joué un rôle clé dans l’élection du candidat républicain. Le scandale de Cambridge Analytica a révélé le rôle clé qu’à joué la firme de Mark Zuckerberg dans cette histoire.

Snapchat ne met plus en avant Donald Trump
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here