Le smartphone ami ou ennemi des infidèles ?

0
infidele

Une étude menée par un site de rencontres pour infidèles montre que 71 % de leurs utilisateurs souhaitent conserver une totale discrétion sur leur relations extra-conjugales en effaçant leurs traces de leur smartphone et d’internet.

Eviter que cela ne se sache, les personnes ayant des relations extraconjugales y mettent un point d’honneur. Avec Internet et les smartphones, ce genre de pratique a été facilité grâce à l’émergence de site de rencontres, de chats, et de messageries en tous genres. Le problème est que s’ils ne font pas attention, l’ensemble de leurs conversations et historique de sites sont conservés sur leurs machines. Une femme ou mari un peu trop curieux, et les voilà pris la main dans le sac.

L’émergence des E-relations est donc à la fois une aubaine pour les infidèles mais également le dispositif capable de gâcher leurs relations, et de les emmener au pire au divorce. C’est donc pourquoi 71 % des 2568 Français infidèles utilisant ce site de rencontre mettent tout en oeuvre pour effacer leur historique de conversations, les sites visités, les SMS et les appels reçus. L’étude montre que certaines personnes vont plus loin.

L’arroseur arrosé ?

19% des interrogés confessent s’être procuré un appareil non traçable. Cela va donc encore plus loin puisque ces terminaux effacent d’eux-même les données présentes dans la mémoire. Cette double vie semble donc combler d’embûches, et peut rendre un peu paranoïaque. Le sondage fait par le site VictoriaMilan démontre que 62 % des personnes confessent avoir espionné leurs partenaires afin de vérifier si lui ou elle ne le trompait pas. Cette méfiance s’étend pour certains jusqu’à l’installation de dispositifs de pistage ou de caméra pour surveiller leur conjoint. Alors, on a peur de se faire tromper à son tour ?

Le smartphone ami ou ennemi des infidèles ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here