Des signalisations pour accros au smartphone aux Pays-Bas

0

smartphone walk text

De nombreux utilisateurs sont tellement accros au smartphone qu’ils ont les yeux constamment rivés sur l’écran, même en pleine rue. La municipalité de Bodegraven, aux Pays-Bas, a donc décidé de réaliser des marquages au sol pour assurer la sécurité de ceux que l’on appelle les « smombies ».

Si en Allemagne, on se contente de débattre ou de faire des caricatures sur les accros au smartphone, aux Pays-Bas on prend les choses en main. La ville de Bodegraven a décidé d’installer des signalisations lumineuses pour les « smombies ». Cela peut paraître curieux et original. Asini, des bandes de lampes LED illuminent les trottoirs aux alentours du carrefour d’un certain nombre d’écoles. Les couleurs traditionnelles de la circulation routière sont transposées à ces signalisations pas comme les autres. Ainsi, les « smombies » qui déambulent la tête baissée sauront à quel moment il faut traverser, car les lumières virent alternativement au vert et au rouge. Pour l’heure, ces marquages au sol sont en phase d’expérimentation. Mais, il n’est pas invraisemblable que cette initiative inspire d’autres villes hollandaises ou même d’autres pays.

Trop d’accros au smartphone sont inconscients des dangers routiers

 Ce n’est pas seulement pour railler les accros aux smartphones qu’ils sont surnommés des « smombies ». Le fait est que leur esprit paraît être ailleurs. C’est ce que nous explique justement Kees Oskman, conseiller municipal de Bodegraven : « Les réseaux sociaux, les jeux, WhatsApp et la musique sont des distractions importantes aux dépens de l’attention pour le trafic. » Il ajoute une phrase qui résume bien la réalité : « On ne peut probablement pas inverser cette tendance ; donc, le mieux est d’anticiper les problèmes. ». Les « problèmes » en question sont les risques liés au fait que 57 % des piétons traversent la rue les yeux toujours rivés sur leur écran, selon une étude réalisée par Ford. L’organisation néerlandaise de la sécurité routière, beaucoup moins réaliste, pense que ces signalisations sont propres à « récompenser les mauvais comportements ».

Selon vous, est-il envisageable que les villes françaises s’inspirent de cet exemple néerlandais ?

Des signalisations pour accros au smartphone aux Pays-Bas
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here