Selfie : un symptôme psychopatique chez les hommes

0
selfie psychopathe

Une étude scientifique démontre que les hommes qui prennent énormément de selfies sont des psychopathes.

L’étude a été menée par des chercheurs de l’Université de l’Ohio. Elle est basée sur un échantillon de 800 hommes âgés de 18 à 40 ans. Jesse Fox, l’un des auteurs de l’enquête, explique que la pratique excessive du selfie serait révélatrice de pathologies sous-jacentes plus sérieuses.

Le selfie, un innocent autoportrait?

Le chercheur reparti les sujets en deux catégories différentes. Ceux avec des tendances narcissiques et ceux avec des tendances psychotiques. Le narcissique passera beaucoup de temps à retoucher ses photos avant de les partager sur les différents réseaux sociaux, soucieux qu’il est bien paraître aux yeux de sa communauté. Une attitude qui dénote un rapport complexe à la réalité, qu’ils se sentent obligés de travestir  la réalité dans le seul soucis de plaire.  La deuxième catégorie, bien plus inquiétante, est celle des psychopathes. Les psychopathes eux aussi prennent beaucoup utilise beaucoup le selfie pour communiquer, mais contrairement aux narcissiques, ils ne les retouchent pas. Agissant convulsivement, ils ressentent un besoin de publier autant que possible, peu leur importe la qualité de leurs publications, c’est par instinct qu’ils agissent.

Un diagnostic à nuancer

Les diagnostics assez inquiétants de l’étude sont évidemment à prendre avec des pincettes. Tous les hommes postant beaucoup de selfies ne sont pas complètement égocentrique ou de dangereux psychopathes. Jean-Charles Bouchoux, un des universitaires ayant participé à l’étude, donne plus de précision. D’après lui, il est tout à fait normal de vouloir valoriser son image, cela arrive à tout le monde, il n’y a pas que les hommes retouchant beaucoup leur selfies, qui ont des tendances narcissiques. Pour ce qui est des hommes qui postent beaucoup de photo d’eux, le chercheur y voit surtout un appel à l’aide, un moyen d’attirer l’attention, «S’il vous plaît regardez-moi», ce ne sont pas forcément des psychopathes en puissance. Jean-Charles Bouchoux conclut en rappelant que « le symptôme ne fait pas la pathologie« .

Et vous? Vous êtes plutôt narcissique ou psychotique?

Selfie : un symptôme psychopatique chez les hommes
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here