Les ROM custom montrent à quel point les constructeurs se moquent de nous

1

samsung galaxy s2 android marshmallow

Un Samsung Galaxy S2 a réussi à faire tourner Android Marshmallow. Une nouvelle preuve que le suivi des mises à jour des constructeurs est une sorte d’obsolescence programmée… 

Chaque année, c’est la même chanson. Les utilisateurs Android cherchent à savoir si leurs mobiles vont recevoir la dernière mise à jour de l’Os ou non. Cet update annuel a pour principal objectif de corriger des failles de sécurité et apporter quelques nouveautés. Malgré cela, les constructeurs ne mettent pas à jour tous les modèles. Les plus anciens sont souvent mis de côté pour mettre en avant les smartphones plus récents. En moyenne, un modèle haut de gamme reçoit deux mises à jour majeures. Les modèles positionnés sur le milieu de gamme reçoivent une à deux mises à jour Android, en fonction de leur succès commercial. Les téléphones entrée de gamme passent rarement à une nouvelle version d’Android.

On pourrait donc considérer çà comme de l’obsolescence programmée. L’objectif étant de pousser les utilisateurs à acheter des versions récentes pour profiter des nouveautés offertes par le dernier Os de Google. Mais les constructeurs se cachent derrière les capacités techniques des téléphones. Ces dernières années, l’évolution technologique a été telle que des smartphones haut de gamme de 2012 semblent ridicules par rapport aux mobiles récents. Les constructeurs disent alors que les anciens modèles n’ont pas la puissance suffisante pour faire tourner les dernières versions d’Android.

Avec une ROM custom, le Samsung Galaxy S2 fait tourner Android Marshmallow

Mais l’avantage d’Android, c’est qu’il existe de nombreuses alternatives pour n’être plus dépendant des décisions des constructeurs. On peut installer, par exemple, une ROM custom. Ces variantes, non officielles d’Android, vous permettent d’avoir des fonctionnalités qui ne sont pas proposées par le constructeur de votre appareil.

C’est ce qu’à fait un utilisateur sur son Samsung Galaxy S2. Il a installé CyanogenMod , l’une des ROM custom les plus célèbres, qui lui a permis d’obtenir Android Marshmallow (la dernière version d’Android) sur son mobile. Vous n’allez peut être pas me croire, mais son processeur dual core et ses 1 Go de mémoire vive suffisent largement pour faire tourner Android 6.0 sans bugs. C’est une nouvelle preuve que les constructeurs utilisent le prétexte des mises à jour Android pour vous pousser à acheter des versions plus récentes.

Si votre constructeur a décidé de ne pas mettre à jour votre modèle, c’est donc une solution à envisager pour profiter des nouveautés offertes par Marshmallow. Le seul souci, c’est qu’en installant une ROM custom sur votre appareil, vous allez perdre la garantie logicielle (mais pas la garantie matérielle).

Est ce que vous pensez que les constructeurs devraient être présentés devant la justice pour cette méthode ? 

 

Les ROM custom montrent à quel point les constructeurs se moquent de nous
Noter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here