Proposition de loi : interdire la diffusion d’informations sur les terroristes

0
terror

Plusieurs députés se sont mis d’accord pour proposer une loi qui interdit la diffusion de quelconque information sur les terroristes. Meilleur Mobile vous en dit plus.

La proposition de loi est introduite de la manière suivante : « Tandis que les familles pleurent leurs défunts et blessés, les visages et noms des terroristes sont omniprésents dans le traitement médiatique des attentats. Analysés, décortiqués, racontés par des amis d’enfance ou des membres de leur famille, les parcours de ces criminels sont étalés au vu et au su de tous, à la manière des célébrités« . Signée par Meyer Habib, Marine Brenier, Lionnel Luca et d’autres.

Les députés à l’origine de ce texte affirment que la médiatisation des informations personnelles sur les terroristes constitue une sorte de « gloire » pour ces derniers. De plus, les familles victimes des attentats subiraient « le phénomène de starification de ceux qui ont semé la mort dans leur entourage ». Toutes informations publiées en dehors des avis de recherche du Ministère de l’intérieur, sont passibles de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

Qu’en pensent les médias ?

Les médias réagissent, tel que le Monde, BFM TV, Europe 1 ou encore France Média Monde. Nicolas Escoulan, directeur de rédaction d’Europe 1 déclare : « L’un des objectifs des terroristes est d’attirer sur eux une forme d’héroïsation et de faire parler d’eux ». Il ajoute que les médias peuvent très bien continuer leur travail d’information sans avoir besoin de citer leur nom ou de montrer leur visage. Le Monde présente à peu près le même discours : « Nous avons notamment décidé de ne plus publier d’images extraites des documents de propagande ou de revendication de l’EI. A la suite de l’attentat de Nice, nous ne publierons plus de photographies des auteurs de tueries, pour éviter d’éventuels effets de glorification posthume »

D’autres, comme Marianne et le Figaro ne sont pas vraiment du même avis que leur confrère. Ils pensent que  » le fait de masquer une partie de cette vérité ne peut avoir qu’un effet contre-productif dévastateur pour la société elle-même. C’est courir le risque d’entretenir le poison du complotisme qui y fait déjà d’ores et déjà des ravages »

Et vous, qu’ne pensez-vous ? Laissez-nous un commentaire.

Proposition de loi : interdire la diffusion d’informations sur les terroristes
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here