Pourquoi Nintendo s’est-il mis aux smartphones?

0
Nintendo

La semaine dernière, Nintendo a créé la surprise en annonçant son arrivée sur plateforme mobile. Surtout que jusqu’ici la firme était opposée à l’idée de développer des jeux ailleurs que sur ses propres supports. Mais qu’est-ce qui a bien pu faire la faire changer d’avis?

Nintendo, alias Big N, fabrique des jeux vidéo depuis la fin des années 70, c’est l’un des pionniers du secteur. Malgré des hauts et des bas, l’entreprise compte toujours comme l’un des leaders du marché. Une longévité extraordinaire, dont ne peuvent pas se vanter ses concurrents de l’époque. Plusieurs d’entre eux ont disparu et même Sega, son éternel rival, a dû stopper une partie de ses activités pour ne pas mourir. Si le papa de Mario a réussi à survivre, c’est avant tout parce qu’il a su s’adapter aux évolutions du marché. C’est ce que fait encore la firme aujourd’hui en acceptant de produire du contenu pour smartphone et tablette.

La suprématie de la Super Nintendo, c’est de l’histoire ancienne, les habitudes des consommateurs ont changé. Le marché s’est métamorphosé avec l’arrivée d’internet, des boutiques en ligne, de la dématérialisation et de l’arrivée de téléphones portables parfois plus puissant que les consoles portables classiques. Malgré ses réticences, le géant nippon a donc passer un accord avec DeNa, une célèbre plateforme de jeux mobiles au Japon. Les deux firmes étaient en contact depuis 2010.

Nous verrons, donc d’ici peu, arriver Mario, Luigi, Zelda, Donkey Kong, etc. sur nos smartphones. Mais qu’est-ce-que cela va réellement changer pour l’entreprise nippone? Ce partenariat est une première dans l’histoire de Nintendo, jusqu’ici ses licences n’étaient développées que sur ses propres consoles. En plus de travailler sur des supports externes, le PDG de la firme de Kyôto, Satoru Iwata, a affirmé qu’il n’y aurait aucune reprise de titres déjà existants, mais qu’au contraire ses équipes ne produiront que des jeux inédits.

Les fans auraient certainement aimé retrouver leurs aventures favorites sur téléphone, mais nous pouvons faire confiance à Nintendo. Les chances sont très minces pour que ces jeux finissent en « App Zombie » (application que personne ne télécharge) nous expliquait Tristan Belottirédacteur en chef de Playsmart, avant de rajouter « lorsque monsieur Nintendo lâchera ses Mario ou Zelda, nul doute qu’elles seront largement mises en avant sur les stores et que les joueurs seront au rendez-vous ».

Êtes-vous impatient de découvrir les nouvelles aventures  de la firme sur smartphones et tablettes tactiles?

Pourquoi Nintendo s’est-il mis aux smartphones?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here