Pokémon Go : Niantic offre une seconde chance aux bannis

1
ff

Pokémon Go essuie depuis plus d’un mois une perte de joueurs assez récurrente, mais Niantic reste confiant et fait même oeuvre de compassion.

Pokémon Go est toujours un phénomène mondial, mais il est de moins en moins suivit par les joueurs qui, au fil du temps se lassent. Dès le départ, Niantic a livré une véritable chasse aux tricheurs avec à la clé un bannissement définitif. Il semblerait toutefois que la société est décidée de revenir en partie sur cette décision extrême.

Un pardon sous conditions

Après avoir banni beaucoup de comptes, Niantic revient sur sa décision et offre la possibilité à certains d’entre eux de retourner dans le jeu… Sous certaines conditions néanmoins.

la société a décidé de faire grâce à certains joueurs ayant utilisés par erreur des logiciels dits de triche. Considérant que l’utilisation de certaines fonctionnalités utiles ne perturbaient pas l’équilibre essentiel du jeu.

Mais attention, cela ne veut pas dire que l’ensemble des comptes bannis ont été rouverts. La triche est toujours et restera totalement prohibée. Il vous faudra de la patience et de la persévérance pour remplir l’intégralité de votre Pokédex.

A noter, qu’une prochaine mise à jour est prévue ! Elle intégrera de nouveaux Pokémon de la seconde génération (Or et Argent).

Que pensez-vous de la triche sur Pokémon Go ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire

 

 

 

Pokémon Go : Niantic offre une seconde chance aux bannis
3.5 (70%) 2 votes

1 commentaire

  1. Tu parles…la société Niantic a compris que l’effet Pokémon se dégonfle déjà …aussi vite qu’elle est montée et essaye coûte que coûte de « fidéliser » le plus de joueurs possibles. Les tricheurs qui aiment ce jeu, sont potentiellement des joueurs « repentis » prêt à payer (c’est ce qui importe le plus en fait) pour (re) jouer. Faut vraiment être débile pour oser écrire que Niantic fait preuve de « compassion »….une entreprise c’est pas mère Thérèsa ou l’abbé Pierre. Encore un article écrit par un bisounours.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here