Orange va-t-il priver ses abonnés de la 5G ?

0

Pour Orange, les abonnés n’ont pas vraiment besoin de la 5G. Cela pourrait laisser penser que l’opérateur ne semble pas vouloir proposer ce réseau dans les prochaines années.

Stéphane Richard, boss d'Orange au sujet de la 5G
Stéphane Richard, boss d’Orange

Stéphane Richard, le PDG de Orange Telecom a affirmé que le réseau du futur n’apportera pas une bien grande différence par rapport à son prédécesseur immédiat ; la 4G. En effet, selon ses dires, la 5G n’a pas réellement de nouvelles fonctionnalités à offrir aux particuliers abonnés.

La 5G : technologie trop avancée ou technologie inadaptée ?

Si Orange ne nie pas la révolution certaine que représente la 5G dans l’industrie de la technologie des données mobiles, son PDG Stéphane Richard trouve cependant que les particuliers abonnés aux réseaux mobiles n’ont pas fini d’explorer les nombreuses possibilités qu’offre la 4G. Ainsi, ils ne sauraient tirer un réel profit direct des particularités du réseau du futur. Stéphane Richard affirme donc que la technologie 5G serait plus adaptée pour les entreprises que pour les particuliers. Elle pourra permettre d’améliorer la qualité du travail et des prestations des sociétés certes, mais sans grande nouveauté au niveau des particuliers abonnés.

Un problème d’investissement ?

La retenue du géant de la téléphonie mobile face à l’euphorie des particuliers pour la 5G n’est en aucun cas liée à l’incapacité ou la peur d’investir. Il s’agit juste d’une analyse critique de la réelle opportunité d’une telle offre à sa clientèle, par rapport au moment actuel. Est-il opportun de se ruer vers la 5G en cherchant à se départir au plus tôt de la 4G ? Les nouveautés que propose le package 5G présentent-elles réellement des avantages conséquents proportionnels à la taille de l’investissement lié à la réalisation et la vulgarisation de cette nouvelle technologie pour les particuliers dans de brefs délais ?

Hormis ces questionnements, Le PDG d’Orange, Stéphane Richard a toutefois affirmé qu’il n’est pas question que l’Europe accuse du retard face aux autres pays en ce qui concerne l’avancée technologique mobile. Pour confirmer cet état d’esprit, il est possible de remarquer qu’une centaine d’antennes expérimentales ont déjà été déployées par le fournisseur de services mobiles sur l’ensemble du territoire français.

La 5G ou pas ? La 5G pour qui ?

Forte de ses installations actuelles, la France est le numéro 1 de la 5G. Néanmoins, l’utilité du réseau pour les particuliers reste moins évidente qu’elle ne l’est pour les entreprises. Cependant, avec un peu de recul, les propos pourraient laisser deviner qu’il ne s’agit que d’une question de temps. En effet, la 5G pourrait améliorer le quotidien des particuliers dans de nombreux domaines. L’autonomie automobile venant en tête de classement, s’ensuit le sport, puis la diffusion de medias en l’occurrence, les vidéos.

Somme toute, il ne s’agit pas de voir dans la 5G une révolution malvenue ou de la précipitation vers un horizon sans avoir fini d’en explorer le précédent. Il s’agit plutôt de percevoir la 5G comme une suite logique à la 4G, une sorte d’amélioration des services déjà disponibles et d’ajuster les investissements dans le temps, en attribuant les offres en fonction de leur pertinence pour le segment de marché le plus approprié.

Orange va-t-il priver ses abonnés de la 5G ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here