Orange espère acquérir quatre filiales africaines d’Airtel

0
smartphone afrique

Avec l’annonce des résultats positifs d’Orange, on comprend bien que l’opérateur veuille agrandir son influence. Après l’Afrique du Nord, c’est à l’ouest que la société veut étendre ses parts de marché.

Hier, nous vous parlions des bons résultats d’Orange au deuxième trimestre 2015. Ils étaient en partie dû à l’accroissement du nombre de clients au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Dans cette logique, l’opérateur veut augmenter le nombre de ses clients sur le continent africain en s’attaquant au marché de l’ouest. Il a attiré vers lui 4,5 millions de nouveaux clients au premier semestre, dans les régions où il est déjà actif. En 2014, Orange avait dans son giron 97,5 millions de clients au Moyen-Orient et en Afrique. L’entreprise est actuellement à plus de 100 millions d’abonnés sur ces deux territoires.

Une croissance de 10 % en un semestre

Le marché en Afrique est en pleine croissance. C’est pourquoi  Orange a annoncé la semaine dernière être en discussion avec l’opérateur indien Airtel Barthi, pour racheter quatre de ses filiales africaines. Ces filiales sont situées au Burkina Faso,  Sierra Leone,  Tchad et au Congo-Brazaville. Les quatre sociétés représentent au total 9 millions d’abonnés et un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros. Les négociations sont pour l’instant en cours et les deux partenaires n’ont pas encore abouti à un « accord ferme », d’après le PDG d’Orange, Stéphane Richard.

Les résultats annoncés hier montrent bien que ce marché est porteur. Orange a amélioré ses recettes au Moyen-Orient et en Afrique au premier semestre 2015. L’entreprise clame une progression de 10 % sur ces territoires. La population africaine  voit son désir de connectivité grandir, ainsi le nombre de smartphones devraient doubler d’ici à 2017, selon le cabinet d’étude Deloitte. La raison principale de cette estimation, la multiplication des téléphones à bas coût. Une aubaine pour l’opérateur déjà présent dans 15 pays sur le continent africain.

Orange espère acquérir quatre filiales africaines d’Airtel
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here