Orange augmente ses tarifs dans l’ombre, l’UFC-Que-Choisir attaque

0

À partir du 1er octobre, Orange va rajouter 2 euros par mois sur les abonnés du forfait mobile Zen en échange de quelques gigas en plus. Le problème, c’est que la stratégie de  l’opérateur de Stéphane Richard serait immorale pour l’UFC-Que-Choisir.

Orange augmente ses tarifs dans l'ombre, l'UFC-Que-Choisir attaque
Orange

Vous êtes abonné au forfait Zen 2 Go à 24.99 euros (19.99 euros pendant 12 mois) ? Alors vous allez payer 26.99 euros chaque mois dès le 1er octobre et vous aurez le droit à une enveloppe de 10 Go. C’est par mail qu’Orange a informé ses clients mais cette évolution va se faire automatiquement sauf si vous la contestez. Si cette augmentation est légale, l’UFC-Que-Choisir a tout de même décidé de s’en prendre à l’opérateur historique puisque pour l’association de consommateurs, c’est une stratégie « inélégante ».

Tout comme Bouygues Telecom et SFR, Orange force l’augmentation

Orange n’est pas le seul opérateur a procédé de cette manière pour augmenter le tarif de ses forfaits. Bouygues Telecom et SFR ont déjà fait ça dans le passé mais pour l’UFC-Que-Choisir, ce n’est pas très moral. Par contre, c’est bien légal puisque l’opérateur permet à ses clients de refuser cette augmentation et de rester sur leur ancien forfait. Pour ce faire, l’abonné devra se rendre sur son espace client. Il peut également profiter d’un délai de 4 mois de rétractation une fois l’augmentation appliquée. Reste à voir comment vont réagir les abonnés d’Orange suite à ce courrier électronique et à cette stratégie.

Pour revenir au forfait Zen, le consommateur qui souhaite profiter de l’offre après l’augmentation profitera de 10 Go de data pour 26.99 euros par mois. Celui qui la refuse fera une économie de 24 euros mais fera une croix sur 96 Go supplémentaires par an.

Que pensez-vous de cette news ? Dites-le nous dans les commentaires !

Orange augmente ses tarifs dans l’ombre, l’UFC-Que-Choisir attaque
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here