OnePlus 5 : l’écran s’étire ? C’est naturel d’après le constructeur

1

OnePlus 5À peine sorti, le OnePlus 5 fait déjà parler de lui et pas qu’en bien puisque des mobinautes ont remarqué qu’il y avait un effet élastique pendant le défilement de l’écran. Pour la marque, c’est tout à fait normal.

Appelé également « Jelly Effect », ce problème qui concerne la dalle du OnePlus 5 a fait grincer les dents de certains utilisateurs. Y a-t-il un vrai problème de finitions dans les smartphones d’aujourd’hui ? D’après la firme chinoise, il n’y a aucun défaut de fabrication.

Ce bug d’affichage sur le OnePlus 5 est normal d’après 1+

Le problème vient-il de la dalle ? Du système ? Dans un communiqué, OnePlus défend comme tout constructeur son dernier bébé. La société dirigée par Pete Lau depuis décembre 2013 rassure les consommateurs en disant qu’il n’y aucun défaut de fabrication sur la dalle AMOLED du OnePlus 5 : « le OnePlus 5 utilise les mêmes composants de haute qualité que tous les appareils de OnePlus, y compris l’affichage AMOLED. Nous avons eu le retour d’un petit nombre d’utilisateurs disant que parfois, ils remarquent un effet visuel subtil pendant le défilement de l’écran. C’est naturel et il n’y a pas de différences au niveau des écrans entre les appareils.« .

Pas de défaut de fabrication du côté de OnePlus si l’on en croit ce communiqué. L’entreprise a quand même déployé deux mises à jour et la troisième va arriver prochainement.

Pour rappel, le OnePlus 5 est doté d’un écran AMOLED de 5.5 pouces Full HD, d’un processeur Snapdragon 835 cadencé à 2.45 GHz, de 6 Go ou de 8 Go de RAM, de 64 Go ou de 128 Go de stockage interne, d’un double capteur dorsal (16 Mpx / 20 Mpx) et d’une caméra frontale de 16 Mpx.

On espère qu’il n’y aura pas d’autres problèmes sur le OnePlus 5. Ce serait dommage qu’une telle fiche technique soit entachée par quelques défauts.

Avez-vous constaté ce phénomène de « Jelly Effect » ? Qu’en pensez-vous ?

OnePlus 5 : l’écran s’étire ? C’est naturel d’après le constructeur
4 (80%) 1 vote

1 commentaire

  1. Ce « problème » n’est pas lié à l’amoled ou à la qualité de l’écran (latence ou autres…), je vais vous expliquer :

    Un écran de smartphone affiche 60 images pas secondes, ça vous le savez. Mais ce que beaucoup ignorent, c’est que le passage d’une image à la suivante n’est pas instantané, en réalité il se fait par un balayage ligne par ligne et de haut en bas (le sens est important ici). C’est imperceptible à l’œil puisque ça dure moins d’1/60 de seconde, mais le balayage est bien réel. Voici une vidéo en slow motion du passage d’une image verte à une image rouge : https://www.youtube.com/watch?v=wts8f1bNnbo

    Maintenant on va imaginer ce phénomène lors d’un scroll vers le bas : l’image verte serait une page web avec du texte par exemple et l’image rouge cette même page déplacée de quelques pixels vers le haut. Le rafraîchissement se faisant de haut en bas, les premières lignes du texte seront « déplacées » avant la fin du texte et notre œil perçoit ça comme une très légère « dilatation » de l’image. Inversement, quand on scrolle vers le haut, l’image sera perçue comme légèrement « contractée ». Mais ce phénomène existe sur tous les écrans, peu importe la technologie, donc notre cerveau s’est habitué. Il s’est tellement habitué que même en essayant de voir le phénomène, on n’y arrive plus.

    Seulement voilà, lors de la conception du OnePlus 5, il a été décidé de placer l’écran haut en bas (probablement une histoire de connectique, j’en sais rien, mais l’orientation de l’écran est confirmée par les premiers démontages). Le fonctionnement de l’écran reste 100% identique, donc quand la marque affirme que « c’est normal » elle a parfaitement raison (attention, je ne dis pas qu’ils ont fait les bons choix techniques et qu’ils communiquent bien sur le souci, je dis juste qu’ils ne mentent pas en disant que c’est le fonctionnement normal d’un écran). La SEULE différence, c’est que le rafraîchissement ne se fait plus de haut en bas quand on regarde le téléphone à l’endroit, mais DE BAS EN HAUT, donc dilatation quand on scrolle vers le haut et contraction vers le bas, soit l’inverse d’un écran « normal ». En théorie, ça devrait fonctionner aussi bien que dans le sens inverse. Mais en pratique ce n’est pas le cas. Nos cerveaux sont tellement habitués au rafraîchissement de haut en bas, que si on inverse le sens, les phénomènes de dilatation/contraction sont accentués au lieu d’être atténués ! Et de ce fait, oui c’est visible et oui ça peut être déplaisant (même si ça reste très, mais alors vraiment très subtil).

    Si vous possédez un OnePlus 5 et que vous êtes sensibles à ce phénomène, faites l’expérience, tenez le téléphone à l’envers et le scroll semblera tout à fait normal (bon par contre on est d’accord, c’est pas une solution pour contourner le souci ;))

    De même, si vous avez un autre téléphone et que vous hésitez à passer au OnePlus 5 à cause de ça, testez votre sensibilité au phénomène en tenant votre téléphone à l’envers.

    Bref, pour ma part je possède un OnePlus 5 et je suis sensible au phénomène, mais il est si peu gênant que je ne vais pas retourner le produit au fabriquant. Sachez que vous avez 15 jours pour le faire si vous estimez qu’il est impossible de regarder un écran qui se rafraîchit de bas en haut 😉

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here