MWC 2017 : le BlackBerry KEYone se montre un peu plus

0

BlackBerry KEYoneAu quatrième trimestre 2016, BlackBerry avait une part de marché de seulement 0.048 %. La firme canadienne n’a pas abandonné pour autant le marché des smartphones. En effet, elle vient de présenter le BlackBerry KEYone au MWC 2017.

Le KEYone a été fabriqué par TCL, la société chinoise qui gère également la commercialisation des terminaux estampillés BlackBerry depuis décembre 2016. Il s’agit en fait un téléphone doté d’un clavier physique qui ne coulisse pas contrairement à celui du BlackBerry Priv. Si ce téléphone a déjà été présenté au CES de Las Vegas, peu d’informations avaient été données.

Une configuration honorable

Visuellement, le KEYone a un look similaire au Priv. On est sur un smartphone quasiment rectangulaire même si les coins inférieurs sont légèrement arrondis. Ses dimensions sont de 149.3 x 72.5 x 9.4 mm et il affiche sur la balance un poids de 180 g. Son cadre est en aluminium anodisé et son écran IPS LCD de 4.5 pouces est protégé par un verre Corning Gorilla Glass 4. Il affichera vos contenus dans une définition de 1080 x 1620p pour une densité de pixels de 434 ppp. En dessous de la dalle, on retrouve un clavier physique azerty et capacitif. Toutes ses touches peuvent devenir des raccourcis.

Le BlackBerry KEYone embarque un processeur Octo Core de type Snapdragon 625, un GPU Adreno 506, une RAM de 3 Go et une ROM de 32 Go extensible avec une carte microSD. Ce smartphone tourne sous Android 7.1 Nougat. À l’arrière, vous aurez à votre disposition un capteur Sony IMX378 qui compte 12 millions de pixels et une caméra frontale de 8 mégapixels. Le KEYone est alimenté par une batterie de 3505 mAh dotée de la technologie de charge rapide Quick Charge 3.0.

Comptez 599 euros pour ce BlackBerry KEYone avec une mémoire interne de 32 Go. Il sera commercialisé en avril.

Êtes-vous intéressé par ce smartphone ? Pensez-vous que BlackBerry va retrouver le succès ?

MWC 2017 : le BlackBerry KEYone se montre un peu plus
4.5 (90%) 4 votes

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here