Une musique de Beatles reprise par une intelligence artificielle

1

intelligence artificielle film court métrage

Une intelligence artificielle développée par Sony a pu reprendre un morceau du groupe mythique Beatles. Arrêt de mort pour les artistes ou redécouverte des illustres disparus ? Wait and see !

L’équipe a écouté le nouveau morceau « Daddy’s Car » de Beatles. Rien à dire, c’est du pure Beatles. Or, ce morceau a été créé 46 ans après la séparation du groupe,  à un moment où seuls 2 membres sont encore en vie et qu’aucun n’a participé physiquement à l’élaboration de la chanson. Ceci a été rendu possible grâce à un algorithme appelé Flow Machines de Sony Computer Science Laboratory. C’est une Intelligence Artificielle qui incorpore et analyse 13 000 « lead sheet » (base de données de partitions qui résument les caractéristiques d’une musique telles que la mélodie, le tempo, l’arrangement). Ici, ce sont les Beatles qui ont été pris comme modèle. À noter que ce groupe mythique était actif dans les années 1960-1970, mais sa popularité, demeure jusqu’aujourd’hui (2 milliards de disques vendus au total). Grâce à Flow Machines, l’aide du logiciel Rechord pour l’accompagnement et la contribution de Benoît Carré pour les paroles, Daddy’s Car est née.

L’intelligence artificielle top ou flop pour la musique ?

Flow Machines est à son deuxième essai pour la création de chanson à partir du talent de musiciens connus. « The Ballad of Mr Shadow » a par exemple été réalisé à partir de l’analyse du style des illustres du jazz Duke Ellington et Gershwin ainsi que du célèbre compositeur et parolier Cole Porter. Et l’intelligence artificielle de Sony compte bien sortir un album à partir de 2017. Google a aussi tenté l’aventure avec son intelligence artificielle Magenta. Mais l’IA ne peut pas dépasser l’homme (du moins pour le moment). Le programme a besoin de musicien réel pour base de départ, il ne peut pas écrire de la parole, et il ne peut pas interpréter ou créer les lyrics sur le plan émotionnel (il n’a aucune notion pour affirmer que la parole est triste, joyeuse ou contestataire). Il peut créer des musiques de niveau professionnel mais il n’est pas capable de déterminer si son œuvre est intéressante à moins d’y rajouter un logiciel de deep learning très puissant qui analysera aussi les réactions des mélomanes.

Que pensez-vous de cette possibilité offerte par l’Intelligence artificielle dans le domaine de la musique ?

Une musique de Beatles reprise par une intelligence artificielle
Noter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here