Le marché des montres connectées est à la peine

2

montres connectées apple

Malgré toutes leurs qualités, les montres connectées se vendent de moins en moins. Focus sur un phénomène de mode qui ne prend pas.

Si les montres connectées sont de plus en plus évoluées, car couplées à des smartphones de plus en plus puissants, ce n’est pas pour cela qu’elles se vendent. Que ce soit chez Apple, Samsung ou MyKronoz, le secteur est à la peine et ce, sans raison apparente. Ainsi, MeilleurMobile va vous fournir les principales causes de cette légère déchéance.

Apple, premier touché par un secteur en baisse

Le secteur des montres connectées est encore tout récent. Créés il y a a peine 5 ans, ces objets sont directement liés à d’autres appareils, autrement plus puissants. La plupart du temps, c’est à un smartphone. Il faut dire que les constructeurs voyaient en les montres connectées de véritables parangon de technologie et d’innovations. Sauf qu’aujourd’hui, en 2016, ce n’est pas le cas. Malgré tout l’attirail qu’elles transportent (podomètre, écran OLED, boutons physiques, interface et bracelets interchangeables, analyse du sommeil…), elles ne parviennent pas à séduire. Comme dans le tableau ci-dessous de l’IDC, on voit une grosse baisse du marché.

montres connectées tableaux

Mais pourquoi ? Les raisons peuvent être multiples, malgré l’amour que les constructeurs leur portent. Déjà, leur prix. Vendues pour la plupart entre 200 et 300€, les montres connectées n’attirent pas la classe moyenne, déjà bien trop occupées avec leurs smartphones d’entrée ou de milieu de gamme.

Ensuite, leur réputation. Catégorisés en tant que simple gadget, ces modules sont censé remplacer l’usage excessif d’un smartphone. Les gens sont-ils prêts à payer 300€ juste pour se soulager d’un geste relativement minimes ? Non.

Plus subjectivement, on pourrait aussi taper sur la gamme. Par gamme, nous entendons la pluralité de modèles disponibles, qui dessert le produit. En effet, certains constructeurs ne sortent même pas de bracelets réglables, et on se retrouve donc avec un modèle S, L, XL, XXL... selon les tailles de poignets. Et on passera sur les différentes générations de montre. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Enfin, le manque d’innovation certain. Si des constructeurs comme Apple mettent du temps à renouveler leur gamme, c’est tout simplement car ils ne trouvent de fonctionnalités suffisamment « décroche-mâchoire » pour vendre. Dans tous les cas, les montres connectées restent des produits de luxe, qui sauront remplacer avec efficacité votre montre. Lorsque le choix se fait entre une montre connectée et une montre classique, pour le même prix, le premier type peut remporter la bataille. Si les recharges ne vous font pas peur, n’hésitez pas à regarder nos différents modèles proposés sur le site.

Comprenez-vous le manque d’attrait des montres connectées ? N’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires ci-dessous.

montres

Le marché des montres connectées est à la peine
4 (80%) 1 vote

2 COMMENTAIRES

  1. Ces gadgets sont pratiques et attrayants, mais le manque d’autonomie et les recharges incessantes constituent des obstacles bien plus lourds que les avantages apportés… On revient au même problème que la voiture électrique : le stockage de l’énergie et le rendement.

  2. Pour moi c’est lié au fait que la montre à quartz à affichage numérique est totalement ringuardisée au profit de la superbe montre mécanique de luxe. Du coup, il faudrait peut être aller vers un mix mécanique-smartwatch?

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here