L’entreprise américaine Clearview AI soupçonnée de faire une « surveillance de masse »

0

La société Clearview AI utilise des logiciels de reconnaissance faciale très contestés depuis plusieurs années. Selon un rapport canadien, l’entreprise américaine est accusée de pratiquer une « surveillance de masse ».

Surveillance de masse Clearview AI

La reconnaissance faciale est un outil à double tranchant. Si la technologie est pratique pour les objets connectés personnels, elle met en péril votre vie privée. Par exemple, le gouvernement chinois utilise la reconnaissance faciale pour surveiller les actions de ses citoyens. Des entreprises privées aussi bénéficient d’une base de données conséquente, c’est le cas de Clearview AI. La start-up américaine est accusée par le commissariat canadien à la protection de la vie privée d’avoir fait une surveillance de masse sur son territoire.

Tous les téléphones mobiles disponibles en comparatif sur MeilleurMobile

Clearview AI aurait une base de données avec 3 milliards de visages enregistrés

Dans un rapport effectué, le régulateur canadien de la vie privée indique que cette entreprise basée à New York enfreint des lois provinciales et fédérales sur la protection des renseignements personnels. Une véritable « surveillance de masse » selon le commissaire de protection à la vie privée. Toujours d’après l’enquête effectuée, la société Clearview AI disposerait d’une base de données contenant plus de « trois milliards de visages ». La Gendarmerie Royale du Canada, a reconnu utiliser cette technologie pour les enquêtes d’exploitation sexuelles sur les enfants. Elle y a mis fin l’été dernier.

De son côté, l’entreprise américaine aurait déclaré que sa technologie n’aurait en aucun cas porté préjudice aux citoyens. Ce n’est pas la première fois que la société est dans l’œil du cyclone. La France a déjà déposé une plainte contre celle-ci à la CNIL. Si Clearview affirme être un outil d’aide pour les enquêtes, elle diversifie son activité chez des entreprises privées pour lutter contre la fraude. Au vu de ce rapport, les autorités canadiennes ont demandé à la start-up de se conformer aux lois du territoire, ce que l’entreprise a refusé. En conséquence, Clearview AI s’est retirée du marché au Canada. Reste à savoir désormais si d’autres nations vont agir en conséquence.

Source : 01net.com

L’entreprise américaine Clearview AI soupçonnée de faire une « surveillance de masse »
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here