Le retour des hotlines payantes ?

1
Le gouvernement serait prêt à revenir sur la gratuité des hotlines en échange de concessions de la part des opérateurs.

Les centres d'appel vont-ils redevenir payants ?

 => Vous payez trop cher ? 
Découvrez comment changer d’opérateur sans changer de numéro 


Sous la pression des opérateurs

Les dirigeants des opérateurs de télécom ont rendez-vous mardi au ministère de l’Economie pour « trouver un modèle économique qui soit plus créateur d’emplois et d’investissements ». Sur un marché chamboulé par l’arrivée de Free Mobile et ses forfaits à bas prix en janvier, Bouygues Telecom et SFR ont récemment annoncé des suppressions de postes. Les opérateurs font donc pression sur le gouvernement afin d’obtenir l’assouplissement de certaines règles.

 

L’objectif : faire revenir les centres d’appel en France

Parmi celles-ci, la gratuité des « hotlines », en vigueur depuis 2008, pourrait être remise en cause. Selon Les Echos, le gouvernement souhaite que les opérateurs puissent faire payer leur assistance téléphonique si plusieurs critères de qualité sont respectés. Par exemple, pour rendre sa hotline payante, un opérateur devrait implanter les centres d’appel en France et ne pas diriger les appels vers un serveur vocal.

L’objectif du gouvernement est de rapatrier sur le territoire national les centres d’appels des opérateurs, largement implantés au Maghreb à l’heure actuelle. Pour le consommateur, cela reviendrait à payer pour obtenir une assistance, tout en ayant un gage de qualité en contrepartie.

 

Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous prêt à payer pour des hotlines de meilleure qualité ? Dites-le nous dans les commentaires !

 

footer_actu2
Le retour des hotlines payantes ?
Noter cet article

1 commentaire

  1. J’ai comme une impression de déjà vu !
    Cette mesure est l’une des propositions de Monsieur Jacquinet envoyé le 3 juillet 2012

    Je trouve cela incroyable et aberrant que le gouvernement, puisse s’approprier les idées, sans citer l’initiateur !

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here