L’affaire Spotify : la réponse d’Apple

0

mm

Le match Spotify versus Apple continue, c’est au tour de la firme à la pomme de répondre aux accusations du service de musique en streaming

Tout a commencé par une plainte de Spotify qui conteste le rejet d’une mise à jour de son application sur l’App Store. Mais le service de musique en streaming ne s’arrête pas la, il reproche à l’App Store de créer des pratiques anticoncurrentielles.

Apple favoriserai Apple Music ?

La plainte formulée par Spotify est loin d’être anodine, Apple a mis en place un nouveau système d’abonnements et interdit tout autre système de facturation que le sien pour les achats intégrés. C’est ce point la qui exaspère le service de musique en streaming.

La réponse d’Apple ne s’est pas faite attendre. La firme de Cupertino estime que Spotify « n’a pas à bénéficier d’un traitement spécial et de protections contre la concurrence », il doit se plier aux mêmes règles qui sont imposés et appliquées à tous les éditeurs quels qu’ils soient. Ces propos sont rapportés du directeur juridique chez Apple, Bruce Sewell.

Le rejet de la mise à jour de Spotify s’explique par le fait que le service de musique en streaming y a intégré une fonction propre d’inscription. Pour faire plus clair, Spotify a tout bonnement supprimé la fonction d’achat intégré de son application et l’a remplacé par un lien qui redirigeait l’utilisateur vers le site Web du service de musique en streaming.

Par cette manipulation, Spotify évitait le prélèvement de la commission d’Apple. Mais la firme à la pomme n’a pas laissé passer cette entourloupe…

Que pensez-vous de la réponse d’Apple à Spotify ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire

 

 

 

 

 

L’affaire Spotify : la réponse d’Apple
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here