La peur de perdre son smartphone se nomme nomophobie et touche de plus en plus de personnes

0

NomophobieD’après une étude menée par des chercheurs sud-coréens, de plus en plus d’utilisateurs sont atteints par la « nomophobie ». Cette sensation de peur de perdre son smartphone constitue une menace qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Le smartphone est devenu un accessoire important au quotidien de sorte que la plupart d’entre nous ont peur de perdre les siens. D’ailleurs, le fait de passer une journée sans son téléphone intelligent peut rendre les plus accros anxieux. Face à cette nouvelle forme de phobie, les chercheurs sud-coréens de l’Université Sungkyunkwan de Séoul, Seunghee Han, Ki Joon Kim et Jang Hyun Kim ont conduit une étude sur la nomophobie. Ils ont à cet effet découvert que la dépendance aux smartphones entraîne des troubles sur le comportement et donc la santé psychologique. D’après eux, cela peut provoquer une augmentation de la pression sanguine et du rythme cardiaque, pour ne citer que ça.

Nomophobie : attention à l’attachement émotionnel au smartphone

La nomophobie est la conséquence de l’attachement émotionnel que l’on a envers notre smartphone. En effet, cette étude démontre que de nombreux utilisateurs considèrent leurs téléphones mobiles comme une extension de leur personne. Là encore, le constat s’avère troublant puisque certains pensent que s’ils perdent leurs smartphones, ils perdront une partie d’eux-mêmes. Il y a aussi ceux qui pensent que les smartphones sont les seuls moyens qui permettent de rester en contact avec les proches. Les plus concernés n’arrivent pas à passer un seul quart d’heure sans vérifier leur téléphone, et ce, même s’il n’a pas vibré ou sonné. Bref, la nomophobie est un trouble psychologique qu’il ne faut pas négliger. Pour l’heure, rares sont les spécialistes à consacrer leurs temps afin de déterminer les causes et les conséquences de ce fléau. En tout cas, pour y remédier, nous vous conseillons d’éviter de devenir trop dépendant de votre smartphone en cherchant par exemple des activités permettant de se déconnecter temporairement de la technologie.

Pensez-vous être affecté par la nomophobie ? Dites-le nous en commentaire.

La peur de perdre son smartphone se nomme nomophobie et touche de plus en plus de personnes
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here