Japon : jouer à des jeux populaires sur smartphone permettrait à des hackers de s’infiltrer dans des entreprises

0

HackerLes smartphones des salariés deviennent au Japon des brèches potentielles pour accéder aux données de leurs entreprises. Simple hacking à l’ancienne ou véritable pratique d’espionnage industriel ?

Au Japon, les services de sécurité informatique des entreprises japonaises sont sur le qui-vive face à cette nouvelle technique de piratage. Les hackers se servent en effet des jeux mobiles dont les Japonais sont les plus friands pour les appâter par des annonces frauduleuses. Tout récemment d’ailleurs, The Japan Times a raconté l’histoire d’une victime parmi tant d’autres ; il s’agit d’un employé d’une société de haute technologie japonaise. Le hameçonnage s’était alors fait par l’intermédiaire du très populaire Puzzle & Dragons, téléchargé plus de 45 millions de fois. Un mail frauduleux invitait alors la victime à récupérer un cadeau fake de 300 pierres magiques (la monnaie utilisable dans le jeu). En cliquant sur le lien, le salarié ne savait pas qu’il enclenchait le téléchargement d’un fichier d’installation à distance d’un logiciel.

Des centaines d’entreprises seraient victimes de cette technique de hacking

Le fournisseur de logiciels sécurisés FireEye Inc. confirme que les entreprises japonaises sont vulnérables puisque les piratages par l’intermédiaire des smartphones des salariés ne font que s’amplifier. Chaque mois, des centaines de sociétés en feraient les frais. Il faut dire que les Japonais sont particuliers dépensiers en termes de jeux mobiles. Selon l’agence App Annie, ils dépensent en moyenne un peu plus de 25 euros par mois pour les jeux de smartphone, soit le double des joueurs mobiles américains. Wiass Isa résume la situation du Japon : « c’est un cas unique car la communauté des joueurs couvre des tranches d’âge et de démographie très différentes. Vous n’obtiendrez pas le même ʺtaux de réussiteʺ dans d’autres pays. ».

Que vous inspire cette vulnérabilité des entreprises japonaises ?

Japon : jouer à des jeux populaires sur smartphone permettrait à des hackers de s’infiltrer dans des entreprises
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here