Les Israéliens sont les maîtres des logiciels espions

0

logiciels espions

Selon une ONG britannique, les Israéliens sont très doués dans la conception de logiciels espions.

Vous vous trompez si vous pensez que les Chinois ou les Américains sont les plus menaçants quand on parle de sécurité informatique. En effet, d’après l’ONG Britannique Privacy International, ce sont en fait les Israéliens qui sont les maîtres des logiciels espions. D’ailleurs, la récente sortie du logiciel Pegasus, conçu par la firme NSO d’Herzliya, au nord de Tel-Aviv, a entraîné la prise de mesures sécuritaires de très haut niveau du côté d’Apple. Ce programme permettrait effectivement de pirater l’iPhone et l’iPad. Ainsi, se servant de lui, l’utilisateur aurait un accès à la caméra, au micro ou à la géolocalisation, aux contenus de messages et d’appels. Sans parler de la possibilité de pénétrer dans les comptes associés tels que Gmail, Facebookn Skype, WhatsApp ou encore Viber.

Un dynamisme des membres d’unités d’élite de l’armée israéliennes

Selon la même organisation non gouvernementale, cette place qu’occupent les Israéliens dans le domaine de la Cyber-sécurité serait liée au fait que les membres des unités d’élite de l’armée du pays sont très dynamiques. « Après avoir quitté l’uniforme, ces experts utilisent leur savoir-faire pour créer des start-up ou se faire embaucher à prix d’or par des firmes existantes » explique Daniel Cohen, de l’Institut pour les Études sur la sécurité nationale (INSS) de Tel-Aviv. À lui aussi de préciser « l’Israël compte plus de 300 entreprises de toutes tailles dans le cyber-secteur. Les plus grands groupes d’armement ont eux aussi ouvert des cyber-unités. Mais dans l’immense majorité des cas, il s’agit de firmes qui ne traitent que de la protection des systèmes informatiques militaires et civils, telles des banques, des entreprises privées et publiques »

Pour vous, les Israéliens constituent-ils vraiment une menace en matière de cyber-sécurité ?

Les Israéliens sont les maîtres des logiciels espions
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here