Intermaché modifie 900 de ces produits afin d’être mieux référencé dans l’application Yuka

0

L’application d’information nutritionnelle Yuka, de plus en plus utilisée par les clients, pousse le magasin à revoir ses produits mal notés.

intermarch aljezur website cut 1 - Intermaché modifie 900 de ces produits afin d’être mieux référencé dans l'application Yuka
Une application à forte influence

L’application française Yuka est devenu l’amie des consommateurs. Cette dernière vous permet de scanner vos produits et analyse leur impact sur votre santé. En un éclair, il déchiffre pour vous les étiquettes ainsi, vous visualisez les produits qui sont bons et ceux qui le sont moins. Mais loin de s’arrêter à là, l’application Yuka, peut aussi vous recommander, quand le produit de votre choix est mauvais pour votre santé, un autre équivalent et bon pour vous. Adoptée par des millions de français mais aussi dans d’autres pays, l’application Yuka est un véritable facteur important dans la décision des consommateurs. Il est vrai qu’avec elle, beaucoup d’utilisateurs ont été amenés à changer leur alimentation.

Cette application peut faire ainsi faire frisonner les grandes enseignes de distribution alimentaire. On rappel que d’après les statistiques de l’application plus de trois millions d’articles sont scannés tous les jours et 95 % des utilisateurs ont arrêté d’acheter des produits contenant des additifs controversés. Face à ses données, on comprend pourquoi l’enseigne Intermaché a déclaré vouloir modifier 900 de ses produits dans le but d’être mieux notée par l’application française Yuka. « Deux tiers des Français qui utilisent Yuka ont depuis douze mois décidé d’abandonner une marque ou un produit (…) En tant que distributeur, il est essentiel d’être pro-actif pour avoir les produits les mieux notés possibles . », a proclamé Thierry Cotillard, président d’Intermarché sur le média France Inter.

Intermarché vers plus de responsabilité grâce à Yuka

Dans un siècle où on se doit de faire attention à ce que l’on mange, il est évident que cette application est d’une grande aide. Ainsi, à cause de l’appli Yuka, I’entreprise Intermaché est aujourd’hui forcé d’améliorer la qualité de ses produits. « On a scanné tous nos produits et on en a identifié 900 où on pense qu’on peut faire mieux. Cette application est vraiment rentrée dans les usages et deux tiers des Français, en voyant les résultats, ont abandonné une marque ou un produit. Donc ça nous oblige aujourd’hui à nous prendre en main et à être très responsable », s’est exprimé sur BFM Business Thierry Cotillard, président d’Intermarché. Ainsi, dans les 18 mois à venir, 142 additifs potentiellement nocifs (glutamate, dioxyde de titane, carbonates de magnésium…) seront retirés de 900 produits.

Téléchargez l’application mobile Yuka en vous rendant sur ce site

Le 5e distributeur français, Intermaché, face à l’influence de l’application Yuka, est donc obligé d’améliorer ses produits nutritifs afin d’attirer les consommateurs. Grâce à cette application le souci de la satisfaction des clients reprend définitivement le dessus.

Intermaché modifie 900 de ces produits afin d’être mieux référencé dans l’application Yuka
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here