L’industrie des smartphones va bientôt être plus polluante que celle du transport

0

Une nouvelle étude s’est intéressée à l’impact des smartphones sur le changement climatique. Le constat est effrayant. D’après lui, nos mobiles émettront bientôt du gaz à effet de serre d’un volume supérieur à celui de l’industrie du transport.

L’industrie des smartphones va bientôt être plus polluante que celle du transport
Les smartphones ont des effets néfastes sur l’environnement

Force est de reconnaître que quand on parle de changement climatique, on a tendance à penser aux impacts de l’industrie du transport et celle du pétrole. De ce fait, on oublie souvent que l’industrie des nouvelles technologies accélère aussi la dégradation de l’environnement. Pour nous conscientiser, Lotfi Belkhir et Ahmed Elmeligi, deux chercheurs de l’université canadienne McMaster, ont mené une étude se focalisant sur l’impact des nouvelles technologies sur le dérèglement du climat. Pour cela, les deux chercheurs se sont en particulier basés sur le cas des smartphones. Des appareils high-tech auxquels nous avons du mal à nous séparer.

Smartphones : un réel danger pour l’environnement

À en croire les deux chercheurs, la part des technologies de l’information et de la communication risque d’atteindre 14 % du total des émissions de CO2 dans 20 ans. Avec un tel pourcentage, ce serait une augmentation de 1 à 1,6 % par rapport à l’année 2007. Et cela représenterait plus de la moitié des émissions liées à l’industrie du transport. La plus grande partie des émissions de gaz à effet de serre dans le domaine des TIC serait attribuée aux smartphones. D’ici 2020, nos mobiles devraient être plus polluants que les ordinateurs de bureaux, les ordinateurs portables et les moniteurs. 85 à 95 % des émissions en CO2 d’un smartphone proviendraient de sa fabrication. À ce propos, ce sont les terminaux de grande taille qui seraient les plus polluants étant donné la nécessité de recourir à une quantité de matières premières plus importante. Pour limiter ces impacts, Lotfi Belkhir et Ahmed Elmeligi recommandent la mise en place d’une politique de recyclage plus efficace et l’extension du cycle de vie des produits en favorisant par exemple le marché des smartphones d’occasion.

Que pensez-vous de cette étude sur les smartphones ?

L’industrie des smartphones va bientôt être plus polluante que celle du transport
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here