Huawei : Trump menace (encore) ses alliés

0

Le président Donald Trump monte le ton et menace ses alliés qui continuent de travailler avec la firme Huawei, d’arrêter de leur partager des renseignements.

Trump vs Huawei editada - Huawei : Trump menace (encore) ses alliés

Donald Trump a trouvé un autre moyen de mettre la pression à ses alliés qui n’ont toujours pas coupés les liens avec les équipements de la firme chinoise Huawei. On rappelle que depuis l’été 2019, l’Etat américain a banni Huawei de son territoire car il l’accuse d’espionnage pour le compte du parti chinois. Une accusation fortement démenti par la firme mais que l’administration Trump continue d’affirmer. Depuis, le parquet de Washington travaille dur pour que les pays européens coupent l’accès à la société Huawei dans leurs futurs réseaux de télécommunications 5G. Les américains utilisent la carte de l’espionnage afin de dissuader ses alliés. Une démarche qui peine toutefois à rencontrer un franc succès puisque la plupart des pays européens collaborent avec Huawei.

Trump : Washington hausse le ton

Le président Donald Trump fasse aux refus de suivre les conseils de bannir Huawei, ne désespère pas. Ce dernier compte bien d’un moyen ou d’un autre faire changer d’avis ses alliés Européens. Et c’est dans cet esprit que le président a annoncé à Richard Grenell, l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, que les pays alliés qui s’équiperont en antennes Huawei seront sanctionnés : « toute utilisation d’une antenne venant d’un « équipementier non fiable » pourra provoquer une exclusion du programme de partage des renseignements. » Il s’agit clairement d’un chantage de la part du président américaine afin de contraindre les autres pays à tourner le dos à l’équipementier chinois. Une démarche que certaines autorités pourraient mal prendre. On attend les prochains jours pour avoir la réaction des pays visés.

Donald Trump continue de chercher un moyen de parvenir à ses fins. Le président n’hésite pas à menacer ses alliés afin qu’ils coupent tous liens avec la firme Huawei.

Huawei : Trump menace (encore) ses alliés
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here