Huawei ne veut plus des services Google même si les sanctions sont levées

0

Sévèrement sanctionnée par l’administration de Trump et privée de la licence Google, la firme chinoise Huawei a aussi définitivement tiré un trait sur les dispositifs américains.

1551928218356 - Huawei ne veut plus des services Google même si les sanctions sont levées

La guerre commerciale entre Huawei et l’administration Trump a occupé tout l’été 2019. Finalement exclu des Etats-Uni, l’équipementier Huawei a du revoir ses stratégies afin de rester dans le marché. On rappelle en effet que depuis mai dernier la société chinoise est privée de tous les services Google. Ainsi l’entreprise de Ren zhengfei a été obligée d’étendre ses activités et nouer de nouveaux partenariats afin d’équiper ses smartphones. Et c’est dans cet optique que la firme a mis en place son propre système d’exploitation, ses HMS (Huawei Mobile Services) mais aussi de nouveaux partenariats notamment avec l’enseigne TomTom. Une entreprise expert dans le service de localisation. Une alternative à Google Maps. En définitive, Huawei a su en quelques mois reboucher le vide laissé par les dispositifs américains.

Huawei n’a plus besoin des services

Comme nous l’avions dit plus haut, aujourd’hui Huawei tourne très bien sans les services américains. Selon le directeur commercial de Huawei en Autriche, Fred Wangfei, quand bien même les américains lèveraient leurs sanctions, Huawei ne retravaillerait plus avec eux. D’après un porte-parole de la firme « un écosystème Android est toujours notre premier choix, mais si nous ne continuons à ne pas pouvoir l’utiliser, nous avons la capacité de développer le nôtre ». Dans tous les cas le PDG de Huawei montre la confiance qu’il a en son entreprise. Il continue de déclarer que Huawei ne tombera pas sous la pression américaine, bien au contraire. Et en effet, la firme continue malgré la pression américaine à rester stable et à même à générer du profit. En décembre dernier, la firme à affiché un chiffre d’affaire record de 108 milliards de dollars.

Huawei n’a jamais été aussi fort qu’aujourd’hui. La guerre commerciale qui l’a confronté aux américains l’a semble-t-il rendu plus forte.

Huawei ne veut plus des services Google même si les sanctions sont levées
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here