Huawei : le fabriquant des puces Kirin pourrait arrêter sa collaboration

0

L’embargo des Etats-Unis à l’encontre de Huawei a été renforcé ces dernières semaines. TMSC le fournisseur des puces Kirin a déclaré que si cela venait à s’aggraver, l’entreprise ne pourrait pas donner de processeurs supplémentaires.

 Kirin 990

Depuis mai 2019, l’administration Trump a prononcé un ensemble de sanctions à l’encontre du constructeur de smartphones chinois Huawei. Il y a quelques semaines, l’embargo a été prolongé jusqu’en mai 2021 et le président américain a annoncé son intention d’empêcher TMSC de fournir les processeurs Kirin au constructeur chinois. Les Etats-Unis ont en effet un droit de regard sur tous les fournisseurs, même non-américains, si un produit dispose de technologies etatsuniennes.

Tous les smartphones Huawei disponibles sur MeilleurMobile

TMSC pourrait cesser totalement de fournir les processeurs Kirin

Depuis une année, les entreprises américaines n’ont pas le droit de travailler avec Huawei. Donald Trump a raffermi sa position envers le constructeur chinois en voulant interdire aussi les semi-transporteurs de fournir la firme. Pour le moment, l’amendement n’est pas encore adopté mais si cela venait à se faire, les conséquences pourraient être terribles pour l’actuel numéro trois du marché de la téléphonie. De plus, l’entreprise TMSC ne semble pas être dans l’optique de défendre bec et ongles Huawei, tout en espérant que celle-ci ne soit pas encore plus impactée par les sanctions américaines.

En effet, lors d’une réunion avec les investisseurs de TMSC le PDG de la firme déclare que combler l’absence des processeurs Kirin et de Huawei pourrait se faire de manière très rapide. L’entreprise basée à Taïwan a annoncé sa volonté de s’implanter aux Etats-Unis avec un plan d’investissement à hauteur de 12 milliards de dollars. Il est donc logique que le constructeur cherche à bien se faire voir par l’administration Trump. De son côté, Huawei prospecte pour remplacer ses processeurs Kirin. La firme a contacté un autre fabriquant chinois du nom de SMIC.

Source : Reuters

Huawei : le fabriquant des puces Kirin pourrait arrêter sa collaboration
3 (60%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here