Huawei 5G : les américains ne veulent rien lâcher

0

Les Etats de Trump sont prêts à s’accaparer de Nokia et Ericsson afin de bloquer la firme chinoise, Huawei. Le bras de fer entre l’Amérique et la Chine continue.

xi huawei trump ape - Huawei 5G : les américains ne veulent rien lâcher

Dans la guerre commerciale qui lie l’administration américaine face à la firme chinoise Huawei, la tension est de plus en plus tendue. On rappelle très rapidement que depuis mai 2019 dernier, les américains ont rompu leur alliance avec Huawei et ont banni cette dernière. En effet, l’Amérique accuse la firme chinoise d’acte d’espionnage, une accusation que la firme n’a jamais cessé de nier. Pour continuer de barrer la route à Huawei, le ministre de la Justice américain William Barr a évoqué l’hypothèse d’une éventuelle prise de contrôle des firmes Ericsson et Nokia : «une prise de contrôle d’Ericsson et/ou Nokia par les États-Unis directement ou par le biais d’un consortium d’entreprises américaines et alliées». Une idée forte qui vise bien évidemment à opposer une meilleure concurrence à Huawei.

Huawei, toujours la cible des américains

Lors d’une conférence sur les dangers que représente la chine pour le monde, le ministre de la justice à émis la proposition qui est de racheter Ericsson et Nokia. Une évocation qui a fait réagir le public et qui affiche la détermination des américains à frontalement s’opposer à la firme chinoise. Non seulement le ministre évoque l’idée, mais encore, il va jusqu’à suggérer que les alliés doivent aussi suivre leur décision. « (…) nos plus proches alliés et nous-mêmes devons certainement envisager cette approche activement« . On rappelle que depuis le début de cette guerre commerciale, Donald Trump a toujours incité ses alliés à le suivre dans son projet d’exclusion de Huawei. Une stratégie qui n’a toutefois pas toujours portée des fruits.

Si en effet Washington achetait Ericsson et Nokia, comme l’évoque William Barr, alors certainement Huawei se retrouvera davantage en difficulté. Toutefois, rien n’est encore fixé, il faudra attendre les prochains mois.

Huawei 5G : les américains ne veulent rien lâcher
Noter cet article

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here