Hong Kong : Apple retire une application servant à localiser les brigades policières

0

Des manifestants se servaient de l’application HKmap.live pour localiser les forces de Police. Apple l’a finalement retiré de son App Store.

Apple Hong Kong

Les tensions entre la Chine et les Etats-Unis sont encore à leur apogée. A l’image de Huawei aux USA, Apple ne souhaite apparemment pas devenir une victime de cette guerre commerciale dans l’Empire du Milieu. En ce moment, le géant américain préfère ainsi faire profil bas. Et cela se voit bien dans ses récentes décisions portant sur des affaires se déroulant en Chine. Pas plus tard qu’hier, la firme à la pomme a, par exemple, accepté de retirer une application de son App Store sur demande des autorités hongkongaises.

Apple retire l’application HKmap.live de son App Store à Hong Kong

HKmap.live est une application utilisée par des manifestants hongkongais pour savoir où se trouvent les brigades policières de la ville à un moment donné. Le but est de mettre la Police en embuscade ou tout simplement les éviter afin de mieux organiser les manifestations. La firme à la pomme l’a autorisé dans son App Store. Une décision qui lui a valu des critiques de la part du Parti communiste chinois, lequel l’accusait de trahison et d’aide aux émeutiers.

Finalement, peut-être pour éviter un scandale ou fuir les sanctions, la firme américaine est revenue sur sa décision. A la demande des autorités, elle a retiré l’application HKmap.live de son store le 09 octobre dernier, en expliquant dans un communiqué : « Nous avons vérifié avec le Bureau de la cybersécurité et du délit technologique que l’application avait été utilisée pour cibler et mettre en embuscade la police, menaçant la sécurité publique ».

Que pensez-vous de la décision d’Apple ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Hong Kong : Apple retire une application servant à localiser les brigades policières
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here